Home / Techno / Visa et Swatch : Payer, d’un coup de poignet

Visa et Swatch : Payer, d’un coup de poignet

Encore à la ramasse? On peut comprendre sans trop se creuser les méninges que générer de l’argent par de l’argent soit une idée intéressante. Soutenue par des géants du crédit. Mais multiplier les frais, est-ce vraiment une nécessité pour le client?

Bientôt une puce pour prépuce?

Dit de manière concise, c’est en l’espèce ce que l’industrie souhaite. Encore et toujours, nous faire consommer. Si possible plus que de raison. Le crédit, d’une manière ou d’une autre, finit par nous être de plus en plus imposé. Non que le cash soit refusé, mais faites un essai. Sur le web, sans carte de crédit, s’il n’est pas impossible d’arriver à ses fins pour passer une commande, c’est la bannière la croix avec une carte de débit. Sans posséder ni l’un ni l’autre de ce genre de bout de plastique, c’est quasiment mission impossible. Pire encore : essayez donc de faire un payement en cash dépassant 1000€. On vous le refusera dans l’E.U. Normal : on nous dit que c’est pour lutter contre la fraude. C’est surtout, en fait, pour mieux pouvoir nous taxer sur l’argent que l’on a déjà durement gagné.

Pendant ce temps-là, les bons gros organismes bancaires s’arrangent avec leurs copains de l’industrie. Autant se rouler dans la luxure avec ses amis, et laisser la fange à ceux à qui on promet de la confiture. Pour changer.

Statler-et-Waldorf-les-vieux-Muppets-se-foutent-bien-du-jeunisme-ambiant..Pour revenir à nos cochons, autrement dit Swatch Group qui s’allie à Visa/Cornerbank, pour payer via leurs montres en plastique, quelle belle idée. Une de plus. La Bellamy, de son doux nom, s’équipe d’une puce NFC, qui fait office de porte-monnaie digital, qui se recharge à la manière d’une carte de débit prépayée. Rassurant? Certes. Il faut toutefois passer par un enregistrement de la montre sur le sous-domaine Cornerbank dédié, qui reste toutefois bien peu explicite quant aux frais. Il faudrait, pour cela, pouvoir consulter le verso des conditions générales du contrat, qui n’est pas disponible en ligne. Alors soit Swatch Group a arrosé Cornerbank pour inclure les frais dans le prix d’achat de la très sobre Swatch Bellamy, facturée 110.-, soit les utilisateurs auront des surprises par la suite…

Bon, sur ce, je m’en vais échanger 50 kilos de patates contre les services d’un carreleur polonais. J’ai encore toutes les tomettes des la cuisine à refaire…

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Iron Harvest sortira le 1er septembre 2020

Durant la cérémonie d’ouverture de la Gamescom, KING Art Games et Deep Silver ont dévoilé la date de sortie …

Être le chasseur ou le chassé dans Ghost War, le mode PvP de Ghost Recon Breakpoint

À l’occasion de la gamescom 2019 lors du livestream Inside Xbox, Ubisoft® a dévoilé Ghost War, …

Gaming, les sorties de la semaine

La rentrée, c’est déjà maintenant pour nos chères têtes blondes, alors que certains profitent encore …

S2Pmag Forums Visa et Swatch : Payer, d’un coup de poignet

Mots-clés : , , ,

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Eric Rivera Eric Rivera, il y a 3 ans et 2 mois.

Répondre à : Visa et Swatch : Payer, d’un coup de poignet
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :