Home / Games / 3DS / Test – Dragon Quest VII : La Quête des Vestiges du Monde (3DS)

Test – Dragon Quest VII : La Quête des Vestiges du Monde (3DS)

test-dragon-quest-viiDans l’esprit des fans de RPG japonais, il est obligatoire de voir figurer au moins un épisode de la série des Dragon Quest. Alors, quand il s’agit du numéro 7, encore épargné par un portage trop rapide, qui débarque en inédit sur la 3DS, on se demande s’il faut courir se le procurer. N’allons pas par 4 chemins, la réponse est oui!

  • Test
  • Fiche
  • Trailer

Un diesel qui ronronne à merveille

dragon-quest-vii-607x300L’épisode numéro VII des Dragon Quest est celui, sans doute, qui se veut le plus marquant, mais aussi le plus atypique. Il a pour lui une tonne de gameplay, avec ses 100 heures de jeu, proposés via un scénario faussement morcelé, dont le joueur commence à comprendre les tenants et aboutissants au bout d’une grosse vingtaine d’heures seulement. Cette version 3DS n’échappe pas à ce démarrage en mode moteur diesel, avec la fine équipe de potes qui découvre des continents oubliés, avec des voyages au travers des siècles, à l’image d’épisodes incitant à prendre la mer pour mieux explorer ces terres inconnues. On apprécie toujours autant le fil narratif, qui vous prend par la main en suggérant mieux qu’il n’astreint, en mettant doucement en avant les points clés de l’aventure. Sacrifices, disparitions, délivrances, autant d’éléments qui viendront tout naturellement compléter cette aventure, magnifiée dans cette version 3DS, sans pour autant s’éloigner de la simplicité du titre de base.

dkvi-1-capture-d-ecranEt puisque l’on parle de visuels, la surprise est bonne avec ce Dragon Quest VII sur 3DS, mieux animés et détailés que sur Dragon Quest IX. Armes, boucliers et tuniques changent et apparaissent en combat, les couleurs sont bien choisies et l’ensemble est cohérent. Le tout étant aussi simplement que justement animé. Le côté épique est à chercher ailleurs, puisque ce sont nos oreilles qui sont à la fête, avec une bande-son énorme sur cet opus 3DS pour laquelle on ne trouve jamais le casque embarrassant.

Globalement, on regrettera juste, dans l’ensemble du portage qui place l’aventure sur l’écran principal, un positionnement de la caméra moyen, qu’on peut heureusement replacer dans un angle un peu meilleur via les options, ce qui arrange un poil la gestion des rotations du personnage, pas forcément des plus naturelle d’entrée de jeu.

Mais qui sait aussi passer la seconde

dkvii-2-capture-d-ecranEt puisqu’il est question d’un rythme un peu lent dans la mise en place de l’ensemble de l’histoire, on note cependant que les combats ne sont plus aléatoires, que l’on pourra choisir d’esquiver ou d’affronter les ennemis, qui apparaissent déjà après un peu moins de deux heures d’exploration, là où la version PSOne prenait 3 heures avant d’y arriver.

Dans le même sens, la progression des classes est elle aussi accélérée. Enfin, disons qu’il ne faut attendre “que” 20 heures de jeu pour y accéder. Ensuite, les 10 classes de base se diviseront en hybridations, avec par exemple le Paladin et le Battlemaster débouchant sur le God Hand. Tout cela, déterminé par le nombre de combats effectué, nombre qui déterminera la progression, à condition de prendre part aux combats dans les zones correspondant à votre niveau. Ce qui se fait naturellement, à condition de suivre le scénario. Autre différence, dans la version 3DS, le joueur ne conserve pas obligatoirement les compétences débloquées d’une classe à l’autre, ce qui force à la spécialisation et est plutôt bienvenu dans l’équilibrage du gameplay et qui ajoute des choix plus tranchés pour construire une équipe qui tient la route.

dkvii-3-capture

Ca reste old style tout de même

Si l’ensemble du titre a été revu, il n’en reste pas moins que Dragon Quest VII est un jeu de rôle qui date des années 2000 dans son fond. Autant dire que certains menus et sauvegardes font un peu vieillots dans leur gestion, mais cela tient la barre. Par contre, les aller-retour imposés par la structure du jeu sont un peu plus incommodants, surtout certains passages entre passé et présent, avec leurs décors variant très peu d’une époque à l’autre, donnant à ceux-ci une pesanteur qui coupe du rythme général, qui, bien que lent, reste agréable. Attention aussi à suivre le scénario, puisque si l’on manque un indice, il peut arriver d’être bloqué dans une quête…

Enfin, on signalera encore que les adeptes de collections de cette version portables devraient trouver leur compte, puisqu’elle permet de collecter les pierres lithographiques et qu’elles abritent un nouveau donjon, ce qui pourra faire grimper les points de XP. Ces tablettes pourront être partagées et même éditées. Ce qui permet, comme si le titre ne durait pas déjà suffisamment, de le prolonger de quelques heures encore.

Bref, si vous aimez les RPG et que vous avez une 3DS, Dragon Quest VII est un volet à ne manquer sous aucun prétexte!

Type: RPG
Éditeur : Square Enix
Age/Pegi : 3+
Sortie : 16.09.2016
Multi-joueurs : non
Plate-forme : 3DS
Testé sur : 3DS

  • Durée de vie
  • Réalisation soignée
  • Bande musicale
  • Jolie mise à jour pour la 3DS

  • Les aller-retours
  • Mécanique de jeu un peu vieillotte
  • Fil narratif particulier (mais cela peut être aussi un plus pour certains)

En résumé...

A mon avis...

bon!

Square Enix nous livre une copie très propre avec ce Dragon Quest VII. Un remake aux petits oignons, à la durée monumentale et à la bande son époustouflante. Une aventure d'une densité peu fréquente que les fans de RPG japonais ne devraient en aucun cas manquer.

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Concours : gagnez le Blu-ray du film “VICE”

Fin connaisseur des arcanes de la politique américaine, Dick Cheney a réussi, sans faire de …

Zelda intéresse les développeurs de Cuphead

Le studio MDHR, qui a réalisé Cuphead, se verrait bien aux manettes d’un Zelda en …

Gaming, les sorties de la semaine

Il fait beau et chaud, c’est déjà les vacances pour certains et cette semaine de …

S2Pmag Forums Test – Dragon Quest VII : La Quête des Vestiges du Monde (3DS)

Mots-clés : , , ,

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Eric Rivera Eric Rivera, il y a 2 ans et 9 mois.

Répondre à : Test – Dragon Quest VII : La Quête des Vestiges du Monde (3DS)
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :