Home / Games / PGW 2017 : Naruto to Boruto Shinobi Striker, nos impressions

PGW 2017 : Naruto to Boruto Shinobi Striker, nos impressions

Bandai Namco n’ pas l’intention de laisser tomber sa poule aux œufs d’or et pour cause l’éditeur est sur le point de livrer, en 2018, les prochaines aventures du ninja blond le plus célèbre du monde sur console, Naruto. Bien que le studio en charge de la franchise lors de ces dernières années ait tiré sa révérence après l’excellent Naruto Shippuden Storm 4, l’attente autour d’une nouvelle production sur Naruto suscite toujours autant la hype des joueurs, en particulier des fans. La Paris Games Weak a été l’occasion pour l’équipe de prendre en main pour la première fois le titre avant son passage en phase bêta dans les prochaines semaines.

Naruto to Buruto Shinobi Striker cassera les codes de ce que nous connaissions jusqu’à maintenant puisque le titre s’annonce comme une expérience multi-joueurs en ligne en arènes, donc il ne faudra pas s’attendre à un jeu de combat traditionnel à l’image des Storms développés pas CyberConnect 2, mais plus à un jeu d’équipe.

La démo présente sur le stand de Bandai Namco à Paris permet de se lancer dans une partie en 4 contre 4, dans un mode qui n’a en soit rien d’exceptionnel puisqu’il s’agit d’un mode connu dans le monde FPS ou autres Shooter : le mode capture de drapeau.

Une fois la partie lancée, après avoir choisi notre personnage classé par catégories (soigneur, attaque à distance, défenseur ou attaque rapproché), ce fut la douche froide ! Et la seule question qui nous vient à l’esprit est : pourquoi ?

Nous étions plus ou moins septique avant cette prise en main et ce sentiment s’est llittéralement accentué une fois le jeu en action. Le tir est brouillon, surtout lorsque nous nous retrouvons tous à défendre ou attaquer le drapeau. Les arènes sont très mal pensées et peu lisibles dans l’ensemble et les choses ne s’arrangent pas avec la caméra capricieuse. Côté technique, nous sommes loin de ce que pouvait proposer CyberConnect 2. Ce Naruto to Buruto est loin de proposer une esthétique très alléchante. De plus, l’ensemble manque de punch, c’est globalement très lent et ça manque de spectaculaire.

Nous sommes peut-être encore sous l’influence des excellents Naruto Shippuden Storms et sûrement très exigeants, mais pour faire simple et en état actuel, ce Naruto to Buruto Shinobi Striker ne fait clairement pas envie. Alors oui, il reste encore du temps avant de voir débarquer cette nouvelle aventure de Naruto puisqu’elle est pour l’instant prévue début 2018 sans date précise, mais notre retour est très décevant. On espère vraiment que Bandai Namco fera le nécessaire avant sa sortie.

A propos cedangelus

Juste un joueur comme un autre, passionné de jeux-vidéo !

Voir aussi...

Arrivée de la série phare OPPO Find X avec Qualcomm Snapdragon 888

Cette année, lors du Snapdragon Tech Summit Digital, l’entreprise technologique OPPO a confirmé avoir intégré …

Test – Black Desert Prestige Edition

Disponible depuis 2015 sur PC,  puis sur mobile avant d’atterrir en 2019 sur console, Black …

Rocket League : lance sa saison 2 !

ROCKET LEAGUE® SAISON 2 DÉBARQUE LE 9 DÉCEMBRE Psyonix, le développeur de jeux vidéo de San …

Vous lisez 0 fil de discussion
Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: PGW 2017 : Naruto to Boruto Shinobi Striker, nos impressions
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :