Home / Games / Nintendo Switch / Test – My Brother Rabbit

Test – My Brother Rabbit

Ooooh, un Point & Clic. Si vous suivez mes tests depuis un moment, vous savez que j’aime les Point & Clic. Mais il en faut plus que ça pour que je donne mon approbation à un titre, surtout sur console. Ce Point & Clic d’un studio Polonais, Artifex Mundi, est plus spécialement destiné aux enfants, mais les parents n’auront aucun regret à y jouer aussi. Mon test est celui de la version Nintendo Switch, c’est important sur un point.
  • Test
  • Fiche
  • Galerie et trailer
Dali est de retour MyBrotherRabbit_peinture.jpgLe jeu navigue entre peintures (numériques) pour les moments dans la vie réelle, et un graphismes très doux pour le monde de l’imagination. L’ensemble est très riche d’humour visuel qui a un côté Monty Python, Pratchett ou Dali. Dans quel autre jeu allez-vous rencontrer un arrosoir qui boit à la paille ou un robot-élan à ressort ? La qualité de graphisme est telle qu’elle rend super bien tant en mode voyage qu’en mode dock. Les peintures sont très belles et positives malgré la tristesse (voulue) du scénario. Les indices sont clairs et donc bien jouables. Il aurait peut-être été souhaitable d’avoir un double indice pour quelques un des casse-têtes (par ex. couleur / dessin) pour les personnes avec un handicap visuel, mais je n’ai personnellement pas eu de réel problème. Il aurait été cool d’avoir un peu plus de diversité dans les personnages du monde réel (la famille et les soignants sont blancs), mais une majorité du jeu se déroule dans le monde imaginaire, où le Docteur est par exemple un ours brun… MyBrotherRabbit_musique.jpg Symphonie des jouets La musique est magnifique, et totalement en phase avec le jeu. Il y a même des moments de silence (les bruitages sont quand même présents), ce qui rend la bande son parfaite pour un Point & Clic et qui met en évidence certains moments clés. Le compositeur (Arkadiusz Reikowski) a fait ici un excellent travail, et a dû être impliqué depuis le début du développement. Il y a même quelques casse-têtes qui jouent sur la musique: au fur et à mesure que l’on trouve et place les objets sur la machine à reconstruire, la musique reçoit un instrument de plus. On commence donc dans le silence, et on finit dans une harmonie. Si cela n’aide pas en soit à trouver les objets, cela met super bien dans l’ambiance et influence certainement positivement la concentration. MyBrotherRabbit_ergonomie.jpg Tu pointe et tu clique ! La jouabilité et ergonomie sont pour moi l’aspect principal et non-optionnel d’un Point & Clic. Quelle que soit la qualité du reste du jeu, s’il n’est pas jouable correctement, je ne peux pas lui mettre une bonne note. Heureusement, dans ce jeu, l’ergonomie est excellente, et intelligemment pensée. Le déplacement du curseur (action, choix, …) se fait au joystick gauche pour les grands mouvements, et au joystick droit pour les mouvements fins. Après quelques minutes de jeu, on arrive à cliquer exactement où l’on veut. Le déplacement entre écrans se fait avec les flèches du joycon gauche ou en cliquant à l’écran sur les emplacements prévus. Pour éviter de sortir d’un écran par erreur, si on utilise les emplacements sur l’écran, il y a une sorte de cercle qui se charge avant de faire le déplacement. Je n’ai pas une seule fois changé d’écran par erreur ou terminé une action à la place d’une autre, c’est la première fois pour un Point & Clic, surtout sur console ! En définitive, un seul défaut pour la version Switch (n’existant pas sur les autres plateformes), les commandes tactiles n’ont pas été implémentées. MyBrotherRabbit_cassetete.jpg Pour les enfants J’ai essayé de me mettre dans la peau d’un enfant de 3 ans (l’âge PEGI), et je pense que n’importe quel enfant peut être capable de faire environ 80% du jeu tout seul. Il n’y a pas d’autre texte que les explications du début, les casse-têtes ne sont pas extrêmement compliqués, la recherche des objets est claire, donc le jeu est vraiment d’une difficulté très bien dosée. Je n’ai d’ailleurs pas été réellement bloquée une seule fois. Tout est très logique, et le système “Couleur quand il y a un objet à l’écran, noir blanc autrement” est bien accessible. J’aurais personnellement inclut un système d’indice (par ex, affichage du quart de l’écran où se trouve l’objet à trouver) pour les plus jeunes, mais ce n’est en aucun cas un aspect décisif pour ma note. MyBrotherRabbit_Paysage.jpg Séjour à l’hôpital Le scénario est pensé pour aider les enfants à gérer le traumatisme d’avoir un adelphe hospitalisé. Dans l’imaginaire du frère devenu lapin en peluche, tout ce que sa petite sœur malade, devenue petite fleur, vit (médecin, tests, hôpital, …) est infantilisé et simplifié dans un monde un peu étrange. L’enfant peut dès lors participer activement à tout, mais à sa manière: il faut par exemple réparer un projecteur avec des lucioles, ou trouver des marches de remplacement pour l’échelle comme… un flamand rose. Le scénario est aussi optimiste sans pour autant cacher à l’enfant les difficultés et la peine qu’il peut ressentir dans cette situation. Ce jeu est tellement bien d’un point de vue thérapeutique que j’aurai aimé pouvoir inverser les rôles (lapin fille ou garçon, fleur fille ou garçon), pour coller au plus grand nombre. Mais peut être est-ce quelque chose qui pourrait être développé en mise à jour ? MyBrotherRabbit_objetstrouves.jpg Quelques heures, quelques jours… J’ai trouvé le jeu un poil court, mais de mon point de vue d’adulte. Je pense que la durée est parfaitement pensée pour un enfant. Je n’ai d’ailleurs pas été déçue ou gênée que le jeu soit fini “trop vite”. Il n’a par contre pas une grande valeur de replay, les épreuves / emplacements / énigmes restant les même d’une partie à l’autre. Testé à partir de la version eShop. Test réalisé par Midori, maman, amatrice de jeux vidéo, livres, musique et plein d’autres choses. Coupable de http://www.loutan.net/blog/ et plein d’autres…

Type : Point & Clic
Editeur : Nintendo
Développeur : Artifex Mundi
Age / Pegi : 3+
Sortie : 21.09.2018
Multi-joueurs :
Plate-forme : Nintendo Switch, PS4, PC, …
Testé sur : Nintendo Switch

A mon avis...

Suivez le lapin!

Si vous avez des enfants, nièces, neveux, amis avec des enfants, .... n'hésitez pas une seconde. Ce jeu est aussi à recommander aux soignants, psy, ... je suis franchement très très surprise en bien par l'utilité du jeu alors même que c'est à la base un jeu, donc un divertissement. Il est disponible sur pas mal de plateformes (Nintendo Switch, PS4, GOG, ...), et n'est pas cher pour un jeu de cette qualité (un bundle musique-thème-jeu existe sur PS4 pour quelques francs de plus)

  • musique

  • graphismes

  • ergonomie

  • histoire

  • rendu de la vie réelle dans l’imaginaire

  • logique

  • utilité thérapeutique
  • prix

  • pas de commandes tactiles pour la Switch

  • un poil court

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!  

A propos Nicole Loutan

maman, amatrice de jeux vidéo, livres, musique et plein d’autres choses. Coupable de http://www.loutan.net/blog/ et plein d’autres…

Voir aussi...

Ubisoft détaille l’Année 5 et dévoile les plans de l’Année 6 de Rainbow Six Siege

A l’occasion du Six Invitational 2020, Ubisoft® détaille l’Année 5 et dévoile les futurs plans de …

Gaming, les sorties de la semaine

Cette semaine, les fans de glissades et de jeux de tir à la sauce robotisée …

Un divan à Tunis au cinéma !

Après avoir exercé en France, Selma Derwish, 35 ans, ouvre son cabinet de psychanalyse dans …

S2Pmag Forums Test – My Brother Rabbit

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #77878 Répondre
      Nicole Loutan
      Participant

      Ooooh, un Point & Clic. Si vous suivez mes tests depuis un moment, vous savez que j’aime les Point & Clic. Mais il en faut plus que ça pour qu
      [Lire l’article complet: Test – My Brother Rabbit]

Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Test – My Brother Rabbit
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :