Home / Games / Test : Ride 3 (PS4)

Test : Ride 3 (PS4)

Milestone récidive avec un troisième opus dans sa franchise de jeu de courses de moto. Avec Ride 3, on nous promet de la variété et de l’ultra-personnalisation. Auto-proclamé« encyclopédie de la moto », le jeu  se concentre essentiellement sur son mode carrière, mais pas seulement. Mais le pari de proposer un jeu de courses de moto à la fois réaliste et bien réalisé, le tout avec un contenu intéressant est-il relevé ?

  • Test
  • Fiche
  • Vidéo

Un jeu complet

Si de prime abord le fait de s’autoproclamer« encyclopédie de la moto » peut paraître un peu pompeux, Milestone n’a pas tout à fait tort. On compte pas moins de 230 motos différentes, dont 70 inédites, sans compter celles que l’on peut acquérir ou obtenir gratuitement en supplément du jeu, dispatchées dans sept catégories de moto et chapeautées par 27 constructeurs. Chaque cylindrée est minutieusement décrite par des textes sans fin que l’on prend plaisir à lire en attendant la fin des temps de chargements.

A côté des deux-roues, Milestone propose un menu assez complet pour permettre de nombreuses heures de jeu, avec un mode carrière, un mode de courses se déclinant en course rapide, contre-la-montre et accélération, mais également des défis en lignes et un éditeur de livrées. Tout ceci avec la promesse d’une ultra-personnalisation, qu’il s’agisse de son engin, grâce à l’éditeur de livrées ou tout simplement son pilote, à qui il est possible de modifier aussi bien l’apparence physique que la tenue. Les circuits, au nombre de 30, sont également variés, avec des circuits réellement existant et des créations.

L’ultra-personnalisation

Avec plus de 500 pièces mécaniques et esthétiques, vous pouvez entièrement modifier le comportement de votre cylindrée sur la piste.Les possibilités créatives sont quasiment infinies et l’éditeur de livrées, qui n’est pas sans rappeler celui de Forza Horizon, permet de partager ses jolis deux-roues en ligne pour permettre aux autres joueurs de tester son bolide ou tout simplement de jouer entre amis, et obtenir ainsi des points d’expérience supplémentaires.

Du côté du mode Carrière, celui-ci se présente comme un magazine aux multiples pages, représentant chacune une épreuve. Entre les permis et l’expérience nécessaires pour participer à une épreuve, et la diversification des choix qu’il s’agisse du type de course, du circuit ou de la moto appropriée, il faudra de nombreuses heures de jeu avant d’atteindre le bout du mode carrière, et à ce niveau-là, on peut dire que Milestone tire vraiment son épingle du jeu en offrant un contenu intéressant. Malheureusement, il faudra passer par des temps de chargement plutôt longs pour profiter de tout.

A la portée de tous

Atout majeur de cet opus, Milestone a tenu à être abordable à la fois par les férus de deux-roues et de mécaniques, mais également aux joueurs plus occasionnels qui voudraient simplement s’adonner à quelques courses de moto. C’est ainsi qu’un système d’aide viendra combler les lacunes des moins doués de la course, permettant ainsi de monter crescendo dans la difficulté du jeu si l’on souhaite un jour atteindre la fin du mode carrière. A noter qu’un des défauts du jeu reste l’IA, qui manque cruellement de réactivité et les collisions semblent sortir d’un bêtisier.

Passée à l’Unreal Engine 4, la licence a certes amélioré son réalisme visuel. Si les graphismes sont souvent agréables à regarder, certaines textures restent fades et le passage en 60 images par seconde apporte un aliasing assez présent qu’il est néanmoins possible de contourner en repassant en 30 images par seconde.Néanmoins, on se surprend à avoir les yeux qui pétillent quand on lance en course sa belle cylindrée personnalisée sur le circuit de Macao la nuit :une beauté !


 Type :

 Course / Simulation

 Éditeur :

 Milestone

 Age / Pegi :

 3+

 Date de sortie :

 30.11.2018

 Multijoueur :

 Solo uniquement en local

 Multi en ligne

 Plates-formes :

 PS4 / XOne / PC

 Testé sur :

 PlayStation 4

  • Mode carrière diversifié et complet
  • Ultra-personnalisation des motos
  • Durée de vie intéressante
  • Véritable encyclopédie de la moto
  • Pas de multi en local
  • Certaines textures pas terribles
  • IA peu réactive
  • Temps de chargement plutôt long
  • Aliasing assez présent

 

A mon avis

A mon avis - 7.5

7.5

Diversifié

Avec Ride 3, Milestone offre un beau jeu de courses de moto comme les fans attendaient : des possibilités de création et de personnalisation quasiment infinies et un contenu très complet qui demandera de nombreuses heures de jeu pour atteindre la fin du mode carrière, complété par des défis hebdomadaires plutôt sympa. Au final, si le jeu se veut encore perfectible notamment sur l’IA et les collisions, on retient néanmoins de nombreux atouts et l’on peut enfin considérer que la licence a atteint l’objectif de servir un jeu de courses de moto digne de ce nom.

A propos Marie-Carolyn DOMAIN

Journaliste culture et jeux vidéo. Maman polyvalente, rebelle, débrouillarde, un poil geeky, tatouée, percée, pas fataliste mais réaliste. http://mcdomain.wordpress.com

Voir aussi...

Sony et Microsoft coopèrent

Concurrents depuis des années sur le marché du jeu vidéo sur consoles, les deux géant …

Metro Exodus révèle le contenu de son epansion pass

Deep Silver et 4A Games sont heureux d’annoncer aujourd’hui les contenus téléchargeables que contient l’Expansion Pass de Metro Exodus !

Total War: Three Kingdoms se montre en un trailer

Un héros surgit alors qu’une nation s’effondre. Avec le sang de la dynastie Han coulant …

S2Pmag Forums Test : Ride 3 (PS4)

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Marie-Carolyn DOMAIN, il y a 5 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #83128 Répondre

    Milestone récidive avec un troisième opus dans sa franchise de jeu de courses de moto. Avec Ride 3, on nous promet de la variété et de l’ultra-personn
    [Lire l’article complet: Test : Ride 3 (PS4)]

Répondre à : Test : Ride 3 (PS4)
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :