Home / Games / Test – Pokémon: Let’s Go Pikachu

Test – Pokémon: Let’s Go Pikachu

Vous avez reçu une switch pour Noël ? Ou vous hésitez encore sur quoi prendre pour votre petite sœur ou votre filleul ? 20 ans après sa sortie japonaise dans Pokémon Jaune, Pikachu revient pour revivre cette aventure qui, pour les plus expérimentés d’entre nous (pour ne pas dire âgés), était un de nos premier jeu Pokémon. C’est un retour aux grands débuts, mais amélioré et combiné à divers aspects et nouveautés. Outre le facteur nostalgie, c’est aussi le premier RPG Pokémon sur console de salon (même s’il y avait eu des Pokémon Stadium et autres Parcs d’aventures sur les précédentes Nintendo).

  • Test
  • Fiche
  • Galerie et trailer

 

Porygon2

Immédiatement très lisible visuellement, je n’ai trouvé aucun gros reproche à faire aux graphismes de ce jeu. La carte est une version remise aux goûts du jour de celle que l’on connaît, et les villes et endroits sont immédiatement reconnaissables. La police des dialogues est très agréable et de bonne taille tant en dock qu’à la main. Seules les étiquettes des Pokémons (en combat) sont peut-être un peu petites et moins contrastées que le reste. Les cercles de couleur autour des Pokémons sauvages sont parfaitement différentiables (vert, jaune, orange, rouge, comme dans Pokémon GO). Il faut noter que le choix a été fait d’utiliser un graphisme “doux” comparable aux précédents opus, et non le graphisme du dessin animé, et j’aime beaucoup.

Pikaaaaaachuuuuuu !

La bande son est la musique d’origine de Pokémon Jaune, réorchestrée, et en grande qualité, mais sans modifier les cris des Pokémons qui sont toujours ceux en 8 bits (sauf pour nos deux héros, Pikachu et Evoli). C’est agréable en jeu, les musiques sont plutôt bien de situation, mais cela n’apporte pas de réelle nouveauté, et contrairement à d’autres jeux, ce n’est pas une bande son que je vais ré-écouter en dehors du jeu. Les sons de Pikachu (et Evoli dans l’autre version) sont super expressifs et très amusants. Par exemple, il est possible de faire piquer un fou-rire à votre Pokémon suivant comment vous le caressez, ou de se baser sur ses “cris” pour déterminer son état.

Mr. Mime

Il y a plusieurs possibilités, mais de manière générale, Nintendo a un gros problème avec le handicap. Quatre choix de manettes devraient permettre à chacun de jouer, et pourtant, on se retrouve vite limité. En mode dock, on peut jouer avec la Pokéball*, un joycon gauche, ou un joycon droite, qui requièrent tous les trois de viser en faisant réellement un mouvement de lancer. Après peu de temps, à cause de mon handicap visuel et de mon problème de coordination, je suis épuisée par le mode de jeu TV.

Le mode voyage ajoute les deux joycons simultanés sur les côtés de la console, mais attraper un Pokémon tiens toujours compte de l’orientation de la console. Impossible de débrancher le gyroscope, c’est franchement dommage. L’écran tactile n’est utilisable que pour s’occuper de Pikachu, et aucunement pour les menus ou autre activités, où tout se fait avec les joysticks et boutons.

*joycon simplifié et spécifique à ce jeu, vendu en bundle ou séparément. Livré avec un câble de recharge, il peut aussi être chargé sur un socle dédié. La Pokéball permet aussi d’emporter un Pokémon en balade pour rapporter XPs, objets et autres bonus. Il peut même se connecter à Pokémon GO et à votre smartphone pour servir de Pokémon Go Plus… Malgré tous ces avantages, il est dommage qu’il ne soit adapté qu’aux petites mains, et que la sélection (appuyer sur le joystick qui représente le bouton de la pokéball) soit difficile: on glisse très facilement sur une autre ligne quand on clique. L’utilisation comme Pokéball pour attraper les Pokémons dans le jeu est similaire au Joycon.

Ronflex

Le jeu n’est pas d’une très grande difficulté pour plusieurs raisons. Votre Pikachu et le Pokémon que vous laissez sortir de sa pokéball (si c’est un dragon, vous pouvez voler. S’il est chevauchable, galoper, etc.) vont tout deux apprécier votre gentillesse (caresses, jeux et baies pour Pikachu, répondre et / ou parler pour celui que vous sortez) et avoir des bonus en combat (guérir d’un état, faire un critique, éviter une attaque, …). Si un Pokémon est trop dur à battre, sortez votre second joycon, secouez-le (ou confiez le à un.e ami.e) et prenez le contrôle d’un second Pokémon simultané en combat en 2 contre 1. Si vous utilisez la Pokéball pour promener un Pokémon, vous obtiendrez de grande quantités de XP et d’améliorations pour monter votre équipe très vite.

Carapuce

Le scénario reprend donc la trame de Pokémon jaune, en lui ajoutant ici et là une petite touche de modernité. Mais la vraie grosse nouveauté est la manière d’attraper les Pokémons qui vient directement de Pokémon Go. Attention si vous jouez à deux dresseurs, cela vous coûtera le double en Pokéballs… Vous pourrez suivre l’intrigue de base et progresser suffisamment pour vous attaquer à la gym suivante, vous pouvez vous balader, vous pouvez tenter de remplir le Pokédex à 100%, … c’est assez libre, même si du coup le scénario n’est pas du tout surprenant. Il y a quelques nouveautés faciles à prédire comme les mega évolutions, mais je ne m’étendrai pas sur cette partie du jeu pour ne pas trop spoiler.

Papilusion

Avec la trame principale, le jeu n’est pas très long. Mais pour avoir tout le Pokédex, et finir le jeu à 100%, c’est une autre histoire… L’utilisation du transfert depuis Pokémon Go ainsi que la Pokéball peuvent réduire le temps nécessaire. A noter que vous pouvez aussi envoyer des Pokémons au professeur Chen pour obtenir des bonbons d’amélioration, et que vous devez enchaîner la capture du même Pokémon pour avoir des Chromatique ou de haute qualité. Un mini jeu demandant 25 fois le même Pokémon transféré de Pokémon Go vous occupera quelques minutes, mais pas plus.

Dodrio

Ce jeu est plutôt riche au niveau multijoueur, mais seule l’utilisation en local est gratuite. Combats classiques et échanges 1 contre 1 Pokémon sont au programme de console à console. Les combats et échanges via le net nécessitent un abonnement Nintendo Online. Le mode en ligne comme le mode local entre consoles permet d’échanger les Pokémons ou de combattre en utilisant un code secret de trois Pokémons que votre ami.e ou adversaire doit également introduire.

Testé à partir de la version eShop.

Test réalisé par Midori, maman, amatrice de jeux vidéo, livres, musique et plein d’autres choses. Coupable de http://www.loutan.net/blog/ et plein d’autres…

Type : RPG
Editeur : Nintendo
Développeur : Game Freak
Age / Pegi : 7
Sortie : 16.11.2018
Multi-joueurs : local, en ligne
Plate-forme : Nintendo Switch
Testé sur : Nintendo Switch

A mon avis...

Pika-pikachuuuuuuu!

C'est donc une bonne refonte d'un bon rpg pour tous les âges et niveaux que Nintendo propose ici. Aucune hésitation pour les plus jeunes qui auront là peut être leur premier RPG, a prendre avec la pokéball si vous en avez les moyens. Pour les adultes, il vaut mieux déjà apprécier Pokémon avant de se lancer sous peine d’être vite lassé.e. Et malheureusement, si vous avez un handicap, vous risquez de ne pas pouvoir jouer.

  • graphismes

  • jeu

  • Pikachu et Evoli

  • mignon

  • ajout de Pokémon Go

  • réglages et accessibilité

  • options d’ergonomie

  • écran tactile

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!

 

A propos Nicole Loutan

maman, amatrice de jeux vidéo, livres, musique et plein d’autres choses. Coupable de http://www.loutan.net/blog/ et plein d’autres…

Voir aussi...

Paradox Interactive et Hardsuit Labs annoncent Vampire: The Masquerade – Bloodlines 2

Paradox Interactive a annoncé lors de la Game Developers Conference de San Francisco queVampire: The Masquerade – Bloodlines …

Battlefield 5: Le mode battle royale Firestorm expliqué en vidéo

Electronic Arts a publié une vidéo nous expliquant le mode battle royale Firestorm, qui présente …

SNK 40th Anniversary Collection est disponible

NIS America est heureux d’annoncer aujourd’hui que SNK 40th ANNIVERSARY COLLECTION est dès maintenant disponible en Europe sur …

S2Pmag Forums Test – Pokémon: Let’s Go Pikachu

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Nicole Loutan, il y a 2 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #85316 Répondre

    Nicole Loutan
    Participant

    Vous avez reçu une switch pour Noël ? Ou vous hésitez encore sur quoi prendre pour votre petite sœur ou votre filleul ? 20 ans après sa sortie japonai
    [Lire l’article complet: Test – Pokémon: Let’s Go Pikachu]

Répondre à : Test – Pokémon: Let’s Go Pikachu
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :