Home / Android / Avis – Sony Xperia XZ3

Avis – Sony Xperia XZ3

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le dernier né des Xperia est commercialisé depuis quelques mois avec le modèle XZ3, digne successeur logique du XZ2. Cependant, Sony a décidé de revoir entièrement sa copie par un nouveau design et par l’apport de la dernière version d’Android. De plus, il embarque un écran OLED afin de se mettre au niveau de ses principaux concurrents ainsi que la dernière version d’Android. Est-ce suffisant pour rivaliser avec les autres modèles proposés et est-ce que son design marquera une (r)évolution pour la maque nipponne ? Après un test de plusieurs semaines, je vais tenter d’y apporter une réponse.

Design et ergonomie :

Pour le successeur du XZ2, Sony a choisi d’innover et de faire le pari d’un design tout en courbe ce qui donne au smartphone un aspect particulièrement soigné avec ses angles arrondis et sa coque en aluminium qui ne laissera pas l’empreinte de vos doigts.

Il tranche drastiquement avec les modèles précédents de la marque avec leurs angles taillés à la serpe. Le XZ3 arbore de jolies courbes où les différents boutons du volume, de la mise en veille et de l’appareil photo viennent s’insérer essentiellement sur la tranche droite du mobile. Son dos reçoit le capteur photo ainsi que le lecteur d’empreinte digitale.

Le Sony Xperia XZ3 embarque une innovation censée faciliter le lancement de certaines applications. En effet, plusieurs capteurs se situent sur les tranches du smartphone ce qui vous permettra d’accéder à un panel de raccourcis personnalisables en tapotant deux fois sur le flan. Cette fonctionnalité vous permettra de lancer votre application favorite d’une seule main. Cependant, il m’a fallu un certain temps d’adaptation pour maitriser cette fonctionnalité. Il m’est arrivé régulièrement que ce tiroir s’affiche alors que je prenais simplement le mobile en mains. Cela peut devenir rapidement agaçant et il est bien entendu possible de bloquer cette fonctionnalité.

Autre nouveauté, le slot SIM/microSD se situe dans un petit tiroir positionné au sommet du mobile pouvant s’ouvrir et se fermer sans l’utilisation d’une petite aiguille. Loin d’être révolutionnaire, cela apporte une petite touche d’exotisme. À noter que comme la plupart des smartphones du moment, le XZ3 ne dispose plus d’une prise jack 3.5, mais d’un unique port USB-C.

Cependant, ce design ainsi que l’implantation des boutons sont loin de m’avoir convaincu. En effet, si les bords arrondis donnent un aspect classieux au mobile, ils ne permettent pas une bonne prise en main. Durant mon test, j’avais à de nombreuses reprises l’impression d’avoir une savonnette en mains. Il a fallu des reflex de Ninja pour éviter qu’il ne s’abime sur le sol. De plus, l’implantation des boutons essentiellement sur le flanc droit posera quelques problèmes ergonomiques pour les gauchers. La dernière critique que l’on peut formuler au sujet de son design concerne l’emplacement du lecteur d’empreinte digitale. En effet, situé bien trop bas, il se confond très souvent avec la lentille de l’appareil photo. Néanmoins, ces petits désagréments se dissipent après plusieurs jours d’utilisation.

Écran :

Sony fut le précurseur des téléviseurs embarquant des écrans OLED. Cette technologie est enfin adaptée au monde des smartphones. Le XZ3 embarque donc une dalle de 6 pouces avec un ratio de 18 :9 affichant une définition de 2880 x 1440 pixels compatible HDR. Lors de mon test, l’écran n’a jamais été pris en défaut et a offert un confort de lecture dans toutes les conditions de luminosité. Même en plein soleil, il m’était toujours possible de visionner le contenu affiché.

Les couleurs sont bien retransmises et les contrastes sont nets. Ceci est certainement dû au traitement logiciel de l’appareil. En effet, il dispose en plus d’innovation propre à la marque nipponne avec l’implantation du Triluminos permettant d’afficher des couleurs disponibles dans le monde réel ainsi que du X-Reality améliorant la netteté et le contraste.

Le seul petit « défaut » qui vient ternir ce tableau flatteur se situe dans la largeur des bandes supérieures et inférieures entourant l’écran. Il me donne l’impression de le rétrécir alors que d’autres marques font le pari du bord à bord.

Logiciel et performances :

Sony a toujours pris soin de livrer ses nouveaux smartphones équipés des dernières versions du logiciel de Google. Le Xperia XZ3 en est un bel exemple, car il embarque la dernière version d’Android 9 Pie avec toutes les nouvelles fonctionnalités qu’il apporte. Les fonctions classiques sont présentes comme le partage d’écran lorsque vous regardez une vidéo ou encore l’affichage des notifications et de l’heure lorsque le mobile est en veille.

L’interface offre un confort d’utilisation sans que la surcouche du constructeur vienne plomber l’utilisation. Le tiroir d’applications est toujours présent et plusieurs options sont paramétrables pour optimiser l’expérience utilisateur (nombre de colonnes ou de ligne, animation du lancement des applications). Rien de révolutionnaire en soi. Là où cela devient intéressant, c’est dans l’ajout de raccourcis accessible via les tranches du smartphone.

Globalement, l’OS de Montain View tourne à merveille et aucun bug ou lag ni freeze ne sont survenus même lorsque plusieurs applications étaient ouvertes ni lorsqu’un jeu gourmand en calculs tournait. Ses performances sont celles que l’on attend d’un mobile à ce prix et je n’ai jamais pu le prendre à défaut.

Audio :

Esthétiquement positionnés entre la bordure inférieure et l’écran, deux haut-parleurs offrent un son en stéréo de bonne qualité. L’ensemble des sons, graves comme aigus, sont délivrés de manière claire ce qui vous permettra d’entendre aisément les contenus. En l’absence d’une prise Jack, l’utilisation de la prise USB-C en « Y » vous permettra de connecter vos écouteurs filaires. Il est bien entendu possible également de connecter votre casque via Bluetooth.

L’expérience sonore est agrémentée d’un système de vibrations dynamiques et synchronisées sur le son. Cette fonctionnalité est particulièrement appréciable lorsque l’on joue. Un mode surround et une amplification des aigus et médium grâce au Clear audio augmentera encore plus l’agrément de l’écoute.

Photo :

La qualité des capteurs photo de Sony n’est plus à démontrer et le XZ3 profite de cet héritage technologique. En pleine journée avec une luminosité forte, le capteur photo s’adapte à merveille grâce au travail logiciel en amont, particulièrement avec des sujets en mouvement.

Une fois que la pénombre survient ou que l’on se trouve dans un endroit sombre, le XZ3 démontre toute sa puissance de feu. En effet, bien qu’il ne faille pas abuser du zoom, le résultat des clichés est plus qu’honorable.

La partie logicielle offre un panel de fonctionnalité intéressante. Outre, les différents filtres applicables à vos clichés, le mode ralenti m’a particulièrement bluffé. Cela n’est pas une nouveauté en soi, mais son utilisation et le rendu des vidéos sont très réussis. Le mobile a peut-être tendance à pousser les couleurs à l’extrême, mais cela reste parfaitement acceptable pour un smartphone de sa catégorie.

Pour ce qui est du capteur frontal, il n’y a rien de particulier à dire si ce n’est qu’il permet de réaliser des selfies ou des appels vidéo de très bonne facture.

Autonomie :

Sony n’a (malheureusement) pas révolutionné l’autonomie des smartphones actuels. Très gourmand en énergie, le XZ3 ne déroge pas à la règle du « un jour d’utilisation ». Effectivement, si vous utilisez abondement votre mobile pour surfer sur le net, pour jouer ou tout simplement pour vous connecter à un réseau WIFI, le XZ3 ne tiendra guère plus qu’une dizaine d’heures. Il est bien évidemment possible d’actionner un mode d’économie d’énergie afin de limiter la décharge inexorable de la batterie. Cependant, il reste globalement dans la moyenne des autonomies rencontrée sur d’autres smartphones de sa catégorie.

Infos et fiche technique sur le site de Sony Suisse

En résumé...

Design et ergonomie
Ecran
Logiciel et performances
Photo
Audio
Autonomie
Note globale

Bien!

Ce smartphone m’a particulièrement plu malgré les sueurs froides qu’il m’a procurées lorsque je le sentais glisser entre mes doigts. Son design léché lui confère un style classieux et original. Vendu à un prix de 780 CHF sur la plupart des sites marchands, le Sony XPERIA ZX3 ne manque pas d’atout grâce entre autres à l’efficacité de son appareil photo, à la qualité de son écran et aux petites fonctionnalités ajoutées à l’OS de Google.

A propos Zarp

Zarp
Sans aucune prétention, je m'intéresse aux nouvelles technologies qui tentent d'améliorer notre quotidien :)

Voir aussi...

Aipower dévoile officiellement Wearbuds, les premiers écouteurs sans fil Hi-Res qui logent dans un innovant bracelet

Aipower, un développeur innovant d’appareils intelligents, annonce aujourd’hui Wearbuds™, les premiers écouteurs sans fil Hi-Res …

OPPO prévoit d’investir 7 milliards de dollars en R&D pour construire un écosystème d’objets connectés

Hier a eu lieu l’événement OPPO INNO DAY 2019 à Shenzhen : un événement dont …

Le Passage, nouveau DLC d’Anno 1800

Ubisoft annonce que Le Passage, le troisième DLC d’Anno 1800™, jeu de gestion et de stratégie, est …

S2Pmag Forums Avis – Sony Xperia XZ3

  • Ce sujet contient 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Mohamed Zael, le Il y a 10 mois.
Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #93458 Répondre
      ZarpZarp
      Membre

      Le dernier né des Xperia est commercialisé depuis quelques mois avec le modèle XZ3, digne successeur logique du XZ2. Cependant, Sony a décidé de revoi
      [Lire l’article complet: Avis – Sony Xperia XZ3]

    • #93481 Répondre
      Mohamed Zael
      Invité

      C’est le Smartphone que je vais acheté le mois prochain. Mais je sais pas pourquoi tu as dit que j’avais à de nombreuses reprises l’impression d’avoir une savonnette en mains.
      Les autres téléphones comme Note 9, Mate 20 Pro, IPhone X tu as l’impression d’avoir quoi tes mains ?

Vous lisez 1 fil de discussion
Répondre à: Avis – Sony Xperia XZ3
Vos informations:




Annuler
%d blogueurs aiment cette page :