Home / Tests Techno / Avis / Avis Google Nest Mini

Avis Google Nest Mini

Placée en entrée de gamme dans le catalogue de Google, la Nest Mini succède au Google Home Mini lancé en 2017. Commercialisée au prix de 69 francs, elle s’annonce, sur le papier, plus véloce et avec de meilleures performances sonores que la version précédente. Nous avons pu la tester sur une longue période.

La boîte à malices

Mesurant 9,8 cm de diamètre pour 4,1 cm de hauteur, le tout en 175 grammes, la Nest Mini tient dans la main. Sa face supérieure, qui protège le haut-parleur et dissimule les leds, est recouverte d’un tissu maillé, tandis que la face inférieure est recouverte d’une coque caoutchouteuse antidérapante dotée d’un point de fixation pour l’accrocher verticalement à un mur. Une conception solide et bien finie qui fait honneur au constructeur. Le petit boîtier a, pour finir, besoin d’être branché sur le secteur, d’une connexion Wi-Fi et d’un compte Google pour fonctionner. La configuration se fait via l’efficace application Google Home qui guide l’utilisateur à chaque étape, tandis qu’il est possible de relier un appareil de lecture en Bloototh.

Vous l’aurez compris, l’interaction avec la Google Nest Mini se fait principalement par la voix avec l’aide de Google Assistant. La gestion de la lecture musicale (appui au centre) et du volume d’écoute (appui sur chaque côté) est possible directement via l’interface tactile sensitive située sur la face supérieure de l’enceinte. L’application Google Home permet d’ailleurs d’accéder à quelques réglages avancés et fonctionnalités. On trouve notamment un égaliseur à 2 bandes, un mode nuit, la liste des appareils appairés en Bluetooth, le réglage du volume pour les minuteurs, la possibilité de coupler deux enceintes Nest Mini pour une diffusion stéréophonique…

Ok Google

Le plus important, la captation vocale sur la Nest Mini est très bonne, y compris à longue distance, avec une excellente reconnaissance des commandes vocales. Il en va de même lorsque l’enceinte diffuse une musique, mais il n’est pas absolument nécessaire de forcer sur le volume de notre voix. Au niveau de l’audio, on dénote une bonne réponse dans les graves, avec globalement un adoucissement du rendu sonore, avec un rendu sonore plutôt chaleureux et rondouillard. Dans tous les cas, l’intelligibilité des voix est mise en avant, impliquant un rendu plus contenu des médiums. Enfin, il est possible de régler tout cela via un EQ qui permet de moduler le son à son envie, ce qui permet de profiter au passage d’un fond sonore correct dans une petite pièce.

Du côté de ce qui est primordial, soit les demandes d’une fois le fameux « OK Google » lancé, l’enceinte permet d’enchaîner les questions sans avoir à revenir à chaque fois à la phrase type pour activer le Nest Mini. On retrouve bien entendu les fonctionnalités “basiques” : Google Assistant est capable de répondre à une quantité incroyable de questions de culture générale (la plupart des réponses sont issues de Wikipédia), mais on peut également solliciter l’assistant pour connaître les résultats sportifs, demander d’écouter la radio ou encore émettre les rappels de son agenda. l’assistant de Mountain View peut se targuer d’une très belle compatibilité avec les appareils des plus grands acteurs de la maison connectée (Nest, Netatmo, Philips Hue, Arlo, etc.), mais aussi avec des fabricants d’électroménagers comme iRobot. De son côté, la fonction Voice Match donne la possibilité de distinguer plusieurs voix, donc d’adapter les réponses aux différents membres de la famille (jusqu’à 6 comptes).

Probant

Cette petite enceinte saura sans aucun doute trouver sa place chez les plus technophiles comme chez les curieux, de par sa facilité d’utilisation tant que par son côté geek et branché. De plus, son prix très modéré le met à portée de toutes les bourses, puisque la Google Nest Mini est proposée à moins de CHF 50 sur le net.

En résumé...

A mon avis...

Au poil

La petite enceinte de Google profite d’une conception soignée et offre une reconnaissance vocale de très bonne facture, le tout pour un prix contenu. Un assistant vocal agréable et facile d’accès que l’on ne peut que recommander.

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Canon présente l’imprimante photo A3+ PIXMA PRO-200

La Canon PIXMA PRO-200 impressionne avec son design compact, accompagné de technologies innovantes ainsi que …

Milestone dévoile une première vidéo de gameplay pour MXGP 2020

Milestone est fier de dévoiler aujourd’hui une toute première vidéo de gameplay, bourrée d’adrénaline, pour MXGP 2020, …

eSport : la FFF fait appel à la World Gaming Federation et Playce

eSport : la FFF fait appel à la World Gaming Federation et Playce afin de déployer …

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #160067 Répondre
      Eric RiveraEric Rivera
      Maître des clés

      Placée en entrée de gamme dans le catalogue de Google, la Nest Mini succède au Google Home Mini lancé en 2017. Commercialisée au prix de 69 francs, el
      [Lire l’article complet: Avis Google Nest Mini]

Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Avis Google Nest Mini
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :