Home / Tests Techno / Avis / Avis – Huawei P40 Pro

Avis – Huawei P40 Pro

Huawei a lancé il y a peu son nouveau vaisseau amiral, le P40 Pro. Un superbe appareil dédié à la photo qui pèche toutefois par le manque des services Google sur sa version Android de base…

Un bien beau mobile

Indéniablement, les premières impressions que donne ce P40 Pro sont très bonnes. Finition aux petits oignons, bloc optique signé Leica et écran de toute beauté, il n’en faut pas moins pour friser l’excellence et venir titiller sans vergogne les porte-étendards des autres marques au sommet.

Le P40 Pro, que l’on retrouve accompagné des P40 et P40 Pro + dans la famille, se barde d’une solide configuration technique. Avec son écran Oled de 6,58 pouces, son SoC Kirin 990 supporté par 8 Go de Ram et sa batterie de 4200 mAh, on a de quoi voir venir. Au dos du mobile, on retrouve quatre capteurs : un grand-angle de 50 mégapixels (f/1,9), un ultra grand-angle de 40 mégapixels (f/1,8), un téléobjectif de 12 mégapixels (f/3,4) et un capteur ToF pour la profondeur. Le P40 Pro affiche des dimensions de 158,2 x 72,6 x 9 mm et un poids de 209 grammes, avec des bords incurvés à la fois à l’horizontale et à la verticale, ce qui le rend particulièrement agréable à l’utilisation.

L’écran Oled se situe dans le haut du panier en comparaison avec ses concurrents, d’une définition de 1200 x 2640 pixels au taux de rafraichissement de 90 Hz. Il s’avère confortable à l’utilisation grâce à ses excellentes performances.  En parlant de performances, le P40 Pro prend place dans le top des mobiles récents, grâce à une configuration solide, proche du Mate 30 Pro. De quoi faire tourner n’importe quel jeu gourmand avec une fluidité parfaite.

Un as de la photo

Comme vous le savez sans doute, la série P chez Huawei met l’accent sur la photographie. Par défaut, le P40 Pro capture des images de 12 Mpxls grâce à son module photo principal, pour un rendu excellent doté de nombreux détails visibles de jour. Le mode 50 mégapixels permet d’augmenter encore les détails visibles, mais ces derniers tendent à s’estomper sur le bord de l’image avec un rendu moindre. Le mode nuit s’avère quant à lui impressionnant avec des clichés bien exposés et de nombreux détails encore visibles. Dans ce mode, il fait même mieux que le Galaxy S20 Ultra testé il y a peu dans ces colonnes. Le P40 pro est doté en plus d’un ultra grand-angle doté d’une focale de 18 mm permettant d’obtenir une ouverture à f/1,9 permettant de capturer plus de lumière. Là aussi, le résultat est excellent. Le mobile se dote également d’un téléobjectif qui permet d’effectuer des zooms de 5x. Inutile de nuit, le téléobjectif offre lui aussi une bonne restitution des détails. Enfin, les amateurs de selfies ne seront pas déçus, puisque le module frontal de 32 mégapixels offre lui aussi des images d’excellente qualité, avec un piqué convaincant et des contrastes un poil exagérés. Le mode portrait offre un détourage très propre et le P40 Pro est même capable de filmer en frontal en 4K à 30 images par seconde.

La vie sans Google

Vous le savez sans doute, sur fond de conflit entre Huawei et l’administration Trump, les services Google ne sont pas présents sur le P40 Pro. Une bien grosse épine dans le pied de cet excellent mobile, que Huawei tente de soulager en apportant sa propre galerie d’applications, même si le terminal fonctionne bien sous Android dans sa dernière version. Il en résulte, après plusieurs semaines d’utilisation, un bilan mitigé. D’un part il est ennuyeux de se priver des applications Google, comme Maps, même si on pourra lui trouver des remplaçants, pas toujours à la hauteur. Il en va de même pour nombre d’applications que l’on pourra trouver grâce à Petal Search et App Suche permettant de trouver son bonheur dans divers appstores. Mais comme le substrat Google n’est pas présent, il n’est pas rare de se trouver face à une application qui ne se lance pas qui indiquera à son premier lancement ne pouvant pas fonctionner correctement, alors qu’il n’en sera rien. Et c’est bien dommage, car la stabilité de ces applications n’est pas optimale, nous réservant de nombreux crashs intempestifs. Les jours passant, nous nous sommes faits à cette utilisation de recherche d’applications alternatives à Google, avec par exemple l’utilisation de Here ou Waze pour remplacer Maps, YouTube en version web ou encor Outlook en lieu et place de Gmail. Mais si ces jongleries sembleront anodines aux plus geeks des utilisateurs, cela s’avèrera frustrant pour ceux qui veulent disposer de tout dès la sortie de la boîte ou presque. À noter, justement pour ceux qui se sentent geek dans l’âme, qu’il est possible d’installer les services Google via une manipulation un poil alambiquée que préconise même le vendeur Suisse Digitec. Mais cela reste compliqué. Cependant, avec les efforts faits par Huawei pour étoffer jour après jour sa bibliothèque d’applications, on s’achemine vers un mobile qui pourra, avec un petit effort de l’utilisateur, se passer totalement de Google.

Au diable la politique

Le P40 Pro est vraiment un bel appareil, avec technologiquement tout ce qu’il faut pour venir bousculer le règne de Samsung, même la 5G. Doté de plus d’une excellente autonomie de 2 jours et d’une charge très rapide, il aurait quasiment tout pour séduire. Reste l’écueil des services Google, qui pourra en freiner plus d’un quant à son adoption. Mais il faut bien avouer qu’après un petit temps d’adaptation, on parvient bel et bien à se passer de Google. Restera à savoir si les futurs utilisateurs seront d’accord de s’astreindre à passer par des bibliothèques d’applications tierces pour y dénicher des palliatifs à l’écosystème de Google. Et c’est bien là que malheureusement le vilain tour joué par l’administration Trump risque bien de freiner les ardeurs de certains face à ce bien beau et bon mobile…

En résumé...

A mon avis...

Bien!

Le P40 Pro s'avère mobile aux performances de haut vol. Il excelle en photo et reste fluide dans toutes les situations. Malgré tout, son manque face aux applications de Google pourrait en freiner plus d'un...

A propos Eric Rivera

Eric Rivera
Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Railway Empire – Complete Collection, maintenant disponible

L’éditeur de jeux vidéo de stratégie Kalypso Media et le développeur Gaming Minds Studios, sont fiers d’annoncer aujourd’hui …

Brawlhalla est désormais disponible sur Mobile

Ubisoft annonce que le jeu de combat épique et free-to-play Brawlhalla est disponible pour tous …

Astrea, la nouvelle Héroïne de For Honor est disponible

Ubisoft annonce la sortie d’une nouvelle Héroïne de For Honor® dans le cadre de la mise …

S2Pmag Forums Avis – Huawei P40 Pro

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Eric RiveraEric Rivera, le Il y a 1 mois.
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #195628 Répondre
      Eric RiveraEric Rivera
      Maître des clés

      Huawei a lancé il y a peu son nouveau vaisseau amiral, le P40 Pro. Un superbe appareil dédié à la photo qui pèche toutefois par le manque des services
      [Lire l’article complet: Avis – Huawei P40 Pro]

Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Avis – Huawei P40 Pro
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :