Home / Games / Test – Captain Tsubasa : Rise of new champions

Test – Captain Tsubasa : Rise of new champions

Surfant sur la hype autour de la franchise avec l’arrivée depuis le début d’année d’une toute nouvelle adaptation de l’anime Captaine Tsubasa (Olive et Tom), Bandai-Namco propose sa vision de cette célèbre franchise et permet une nouvelle fois d’incarner son propre avatar au côté du légendaire Tsubasa Ozora.

  • Test
  • Fiche

Loin des FIFA ou encore PES, Captain Tsubasa propose une expérience ultra arcade basée sur l’anime. Ne cherchez pas un jeu de football respectant les règles, mais là un titre qui offre plus un moment de franche rigolade entre amis et de puissance lors de la réalisation des différentes actions. Du moins sur le papier.

De ce fait, le cœur de ce Captain Tsubasa : Rise of new champions est son mode aventure, proposant de revivre les événements de l’anime à travers de deux Épisodes. 

En incarnant l’équipe de Nankatsu, l’épisode Tsubasa, qui fait office de tutoriel, nous permet de revivre la dernière année de collège et la course au troisième titre de Tsubasa avant son départ pour le Brésil. Assez fidèle grâce au diverses scènes de dialogue (parfois trop longues) entre les matchs, mais également lors de leurs apparitions en phase de gameplay lorsqu’on réalise certaines actions précises, ce mode permet de se replonger très rapidement dans l’œuvre de Yōichi Takahashi. 

L’épisode nouveau héros quant à lui permet toujours de suivre Tsubasa et sa course pour le Brésil, mais cette fois en incarnant son propre avatar afin d’évoluer avec lui. Personnalisable de la tête au pied en passant par le choix de techniques et compétences basé sur les héros du manga, ce mode est, à mon sens, le plus aboutie et celui qui mérite vraiment d’être joué.

Évolutif comme un RPG, avec notre avatar, nous devons au cours des matchs réaliser diverses actions (passe, dribble,tir etc) afin d’augmenter notre note et ainsi attribuer des points de statistiques (attaque, puissance, vitesse etc) et ainsi devenir le meilleur joueur. De plus, les diverses actions comme le tir du tigre de Hyuga, charge à l’épaule et j’en passe, car la liste est longue, doivent être débloquées à travers des liens d’amitié tissés avec les différents personnages. 

Pour se faire, il existe en jeu une boutique PJ. Pas de panique, pas question de débourser de l’argent réel au travers de micro-transactions. Les achats se font via les points obtenus en réalisant divers objectifs pendant l’aventure. Dans cette boutique, nous pouvons acheter des cartes joueurs. À l’effigie des personnages du manga, ces cartes représentent les amis avec lesquels il faudra augmenter notre amitié pour débloquer petit à petit leurs actions spécifiques. 

Pour faire simple, au début de chaque match et une fois les cartes débloquées, le jeu nous demande de choisir aléatoirement un groupe d’amis, ce qui aura pour conséquence à la fin d’une rencontre d’augmenter notre niveau d’amitié avec cette carte et donc de débloquer plusieurs actions, qu’on pourra par la suite utiliser ou non avec notre avatar. En plus de cette mécanique, il existe des mission d’appel, qui consiste à réaliser divers objectifs, comme par exemple avoir x fois un rang S pour les passes effectuées, ou des défis d’histoire, qui demande de réaliser certaines actions sous certaines conditions, le tout pour débloquer certaines techniques et compétences.

Plutôt complet, l’aventure “Nouveau Heros” vous gardera de longue heures devant votre écran. 

Pour autant, et ce, malgré toutes ses promesses sur le papier, certains passages, que ce soit pour l’épisode Tsubasa ou l’épisode Nouveau Héros, sont particulièrement frustrant et peuvent particulièrement agacer. Afin de suivre l’anime et garder par moment une certaine cohérence, la difficulté, sur laquelle nous ne pouvons en aucun cas agir dessus en mode aventure, vacille entre très facile à presque impossible. De plus certains but se font automatiquement par le biais de scène venant par moments casser le rythme du match. On peut rapidement perdre un match ou le gagner sans vraiment avoir contribué ou alors complètement bloqué par la difficulté de la rencontre. 

Notez qu’il faudra progresser dans l’épisode Nouveau Héros afin de débloquer les équipes internationales comme le Brésil, l’Italie pour les autres modes. 

Pour bien accentuer le côté fanboy, plusieurs vidéos tirées directement de l’anime se débloque tout au long de l’aventure, histoire de revivre certains moments clé.

Côté gameplay et comme stipulé en début de test, Captain Tsubasa est un jeu totalement arcade. Mais on retrouve tout de même les bases de n’importe quel jeu de foot habituel. Sauf qu’ici, il faut user non pas d’une construction de jeu comme dans un FIFA par exemple, mais plus du fait de spammer les touches pour gagner un duel. En fait, tout est une question d’énergie. La réussite d’un dribble, d’un tir ou d’une action de défense dépend de l’énergie restant au joueur. Pour marquer un but par exemple, il faut si reprendre a plusieurs reprise, ce qui a pour conséquence de réduire l’énergie du gardien et donc faciliter le but. Ou alors il faudra utiliser l’une des attaque spectaculaire en maintenant enfoncée la touche de tir pour l’enclencher.

Il faudra tout de même passer quelques heures pour maîtriser les quelques subtilités.

Malheureusement quelques soucis viennent gâcher par moments notre jeu. Des passes dans le vide, L’IA qui ne suit pas forcément l’action, s’y reprendre à plusieurs fois sur une touche pour que l’action se réalise, un déséquilibre entre certains joueurs gâche un peu l’ensemble.

Pour le reste, un mode affrontement permettra de jouer soit contre L’IA ou jusqu’à 4 amis. Le mode multijoueurs, quant à lui, propose un système de division ou simplement des affrontements entre joueurs.

Type : Arcade ( Football)

Éditeur : Bandai-Namco

Pegi/Age : 7

Sortie : 28/0820

Plateforme : Playstation 4, Nintendo Switch

Testé sur : PlayStation 4

• Captain Tsubasa et son univers bien retranscrit
• Les deux modes aventure
• Personnalisation de son avatar et la création de sa Dream team
Fan service
• Les scènes de dialogue très longues
• l’équilibrage et la difficulté en aventure non ajustable

En résumé....

À mon avis

Captain Tsubasa : Rise of new Champions fait presque parfaitement son job. Son habillage fidèle à l'anime, ses modes solos en particulier l'épisode Nouveau Héros, permet une immersion complète dans l'univers et fait remonter la nostalgie des fans sans effort. Mais malheureusement certains aspects qui peuvent être justifier par la licence en elle même, le manque de profondeur sur le long, ainsi que quelques couac niveau gameplay rend l'ensemble moyen sans vraiment gâché l'expérience.

A propos cedangelus

Juste un joueur comme un autre, passionné de jeux-vidéo !

Voir aussi...

Xbox Game Pass : les arrivées du mois de novembre

Carto (Console & PC) ID@Xbox – 27 octobre Séparée de sa grand-mère lors d’une tempête, …

« Glory » d’Elizabeth Wetmore

Roman choral fort et puissant, « Glory » d’Elizabeth Wetmore raconte les retombées d’une terrible agression dans …

Destruction AllStars : décale sa sortie

A quelques jours de la sortie de la PlayStation 5, Sony perd l’un de ces …

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par cedangelus, le Il y a 1 mois.
Vous lisez 0 fil de discussion
Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Test – Captain Tsubasa : Rise of new champions
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :