Home / Littérature / « Jeux de dames » d’André Buffard

« Jeux de dames » d’André Buffard

Après le succès de son premier roman Le Jeu de la défense, André Buffard, avocat pénaliste lyonnais bien connu, récidive et nous livre son nouveau polar judicaire Jeux de dames. On y retrouve son personnage principal, David Lucas, avocat pénaliste renommé qui exerce au Barreau de Lyon. La cinquantaine fringante, l’homme de loi est à la tête d’une étude prospère. Célibataire, il vit avec son chat et collectionne les succès féminins. Mais il y a des jours où tout part de travers. Et David Lucas va en faire l’expérience.

Ce jour-là, il est tiré de son sommeil vers 6h 30, l’heure de départ des mises en garde à vue du petit matin. L’appel provient de la police. Dolores Grangeon, son indispensable secrétaire est en garde à vue. Le motif ? Elle est soupçonnée de complicité d’assassinat dans le cadre de l’homicide dont a été victime son mari plusieurs années plus tôt. Autant dire qu’elle a besoin d’assistance et qu’elle réclame celle de son patron.

Pas le temps de se remettre de sa surprise, que l’avocat apprend par la radio la mort de l’un de ses anciens clients, Nicola Ivanovitch. Cette fois, c’est la fille du défunt qui demande à Me Lucas de la représenter car elle craint de se trouver soupçonnée dans le meurtre de son père, agent de footballeurs, qui s’apprêtait à révéler les pratiques peu reluisantes du foot professionnel (dopage, matchs truqués, ..).

André Buffard

Et comme dit l’adage, jamais deux sans trois. Voilà que sa collaboratrice, Me Claire Dalbret, se trouve en fâcheuse position pour avoir franchi la ligne rouge en outrepassant ses prérogatives d’avocate dans un dossier. Autant dire que Me Lucas ne sait plus où donner de la tête.

Il entraîne le lecteur dans le sillage de ces trois affaires menées simultanément tambour battant. Le rythme est alerte, le style fluide et direct, les chapitres courts et les rebondissements nombreux.

La fonction de David Lucas plonge le lecteur au cœur du métier d’avocat. Gardes à vue, instruction, perquisitions, reconstitution, procès: autant de situations où on voit les relations que l’avocat entretient avec la police, la justice mais aussi les confrères et consoeurs. Au fil des pages, David Lucas égrène ses réflexions sur le métier d’avocat, ses difficultés, son évolution, le respect des règles déontologiques. Est-il important de croire son client innocent ? Et si non, pourquoi ? Comment défendre des causes qui apparaissent indéfendables aux yeux du public ? Autant de réflexions auxquelles se livre le personnage et qui captivent le lecteur, la lectrice.

Le roman nous fait également découvrir le fonctionnement et l’ambiance d’une étude à travers une galerie de personnages secondaires savoureux. A l’instar de Yann Gilbert. Avocat stagiaire, frais émoulu de la faculté de droit, ce dernier se retrouve propulsé d’une minute à l’autre « au grade de secrétaire, hôtesse d’accueil » pour remplacer Dolores qui est en mauvaise posture. Le néophyte va vite être débordé et se rendre compte que le quotidien d’une secrétaire d’avocat ne consiste pas seulement à accomplir ses tâches, mais aussi à jongler avec le stress des clients, la tension de son patron et un agenda qui change tout le temps.

Le plus incontestable du roman est la connaissance qu’a l’auteur des prétoires et des procédures judiciaires. Avocat d’assises chevronné, André Buffard a notamment défendu le terroriste Carlos, certains membres des Brigades rouges, ou encore Jean-Claude Romand. Sans oublier le noyau dur d’Action Directe aux côtés de Jacques Vergès. Autant dire qu’il connaît toutes les ficelles du métier. Un atout qui lui permet d’emmener son lecteur au plus près du réel malgré le côté romancé de l’ouvrage !

A propos Alexia Cerutti

Rédiger des piges pour s2p, me permet de conjuguer ma passion pour le cinéma et mon goût pour l'écriture. Je collabore ainsi aux rubriques "films/DVD" et "Au cinéma". Mon genre de prédilection est le polar. Côté réalisateurs, mes préférés sont Woody Allen et Pedro Almodovar. Je suis aussi accro aux séries TV et j'adore enchaîner les épisodes durant des heures. Comme loisirs, j'apprécie aussi beaucoup la lecture, en particulier de polars, et les grandes balades.

Voir aussi...

Xbox Game Pass : les arrivées du mois de novembre

Carto (Console & PC) ID@Xbox – 27 octobre Séparée de sa grand-mère lors d’une tempête, …

« Glory » d’Elizabeth Wetmore

Roman choral fort et puissant, « Glory » d’Elizabeth Wetmore raconte les retombées d’une terrible agression dans …

Destruction AllStars : décale sa sortie

A quelques jours de la sortie de la PlayStation 5, Sony perd l’un de ces …

Vous lisez 0 fil de discussion
Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: « Jeux de dames » d’André Buffard
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :