Home / Games / Test – The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel IV

Test – The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel IV

The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel IV est enfin disponible sur nos terres et à la lourde responsabilité de conclure cette gargantuesque saga initié par Falcom. Entre la sortie de la nouvelle génération et les attentes des grosses licences, ce JRPG tente de se faire une place de choix dans notre ludothèque.

  • Test
  • Fiche

Synopsis : L’histoire de Trails of Cold Steel IV se déroule peu de temps après la fin du troisième opus.

L’Empire d’Erebonia est au bord de la guerre ! Nos héros de la Classe VII se retrouvent seuls face à l’Empire, dans une tentative d’arrêter son ascension vers une domination totale. Rean Schwarzer, héros de la guerre civile d’Erebonia et professeur de la Classe VII, a subitement disparu. Il est du devoir des étudiants de la Classe VII, anciens comme nouveaux, de se réunir avec les héros de tout le continent. Ils représentent le dernier espoir de ce monde.

Il faut sauver le soldat Rean

L’intrigue de cet opus posée, Trails of Cold Steel IV nous embarque dans une virée de plus de 100 heures de jeu, au travers d’une narration un peu moins rythmée que son prédécesseur. En effet, la narration lourde qui tire sur la longueur avec ces phases de dialogues parfois interminables, mais tout de même justifier pour la mise en place de l’intrigue, mais aussi pour assurer la profondeur et l’histoire de chaque personnage, casse le rythme global du soft.

Bien que l’intrigue tourne principalement autour de l’ancienne et de la nouvelle classe VII, le retour des personnages des précédents opus de The legends of heroes comme Trails in The Sky et Zero/Ao no Kiseki apporte une vraie plus-value ne serait-ce que pour la richesse de la saga et surtout sur la nostalgie des fans. Mais à vouloir trop faire, on tombe rapidement dans certaines dérives.

On passe énormément d’heures à naviguer de dialogue en dialogue. Il faudra réussir à faire le tri entre, l’intrigue en elle-même, l’histoire de chaque personnage, les divers retours sur les anciens événements et la mise en place de certains personnages ( anciens comme nouveaux) rencontrés tout au long du jeu. Surtout que Trails of Cold Steel IV n’a pas eu le même traitement de faveur que le troisième opus, à savoir une traduction localisée, ce qui limite fortement l’immersion au vu de la narration imposante. 

Il en va de même pour la construction de l’aventure ( dialogue, quête ou événement secondaire) qui se trouve être bien trop prévisible et impose au joueur de suivre un chemin prédéfini en interdisant l’exploration spontané des différentes zones. Il faudra d’abord remplir l’objectif ou revenir bien plus tard lors du développement de l’histoire, pour découvrir un lieu. Cette mécanique est en place pendant une grande partie de l’aventure. Bien dommage pour un JRPG proposant un univers aussi riche. 

Ceci dit, et même s’il est toujours facile de faire la  critique, cet opus offre une écriture tout à fait solide et intéressante, avec, comme tout bon JRPG, des scènes marquantes qui viennent ainsi signer d’un coup de maître les moments clé de l’histoire. Héritier d’une saga riche, on a toujours envie de connaître la suite pour arriver au dénouement. Chaque personnage est intéressant, limite attachant, et les passages de légèreté qui nous est offert tout au long de l’histoire permettent de décrocher un instant et nous rappel que nous faisons face à une production japonaise.

Sans trop entrer dans les détails et éviter tout spoil, Trails of Cold Steel IV est bien l’épisode qui clôture une très grande saga forte par sa richesse. Le bouquet final ne laissera personne de marbre grâce notamment par son côté épique et ses affrontements dantesque. 

Côté gameplay, pas de grand changement et heureusement. On fait toujours face à du tour par tour, intégrant quelques notions tactique ( le système de link entre personnages, les ordres pour l’avantage tactiques, la jauge BP pour des combos etc…).

Le vrai changement vient de sa difficulté rehaussée pour l’occasion ce  qui rend le challenge bien plus ardu et nos décisions demande d’être plus réfléchi en particulier pour les combats en Mecha.

Pour ce qui est des principales nouveautés, on note l’arrivée des Lost Art, attaque ultime, utilisable qu’une fois par combat, du fait que les ordres peuvent être améliorés et de nouveaux S-break pour certains personnages. 

Pour le reste l’auto battle fait son apparition, laissant ainsi l’IA gérer seul le combat ou encore l’invocation des méchas pour diverses attaques ultimes.

Pour conclure ce test, on parlera d’un sujet qui a tendance à faire grincer des dents. C’est un choix assumé par Falcom, mais il vrai que le titre tourne sur un moteur physique qui commence daté, surtout en comparaison des dernières productions de cette génération. Pour autant, le jeu reste très beau et permet d’offrir des décors tout aussi varié que plaisant et il en va de même pour les animations et effets en combat.

Genre : JRPG

Éditeur : NIS America, Inc.

Age/Pegi : 12

Sortie : 27/10/2020

Multijoueur : non

Plateforme : PlayStaion 4, Nintendo Switch

Testé sur : PlayStaion 4

• Une conclusion digne de la série
Système de combat toujours aussi plaisant
• un casting hors-normes
• Narration solide, musique inoubliable
• Les mini-jeux
• Absence de traduction français
Dialogue qui tire sur la longueur qui casse le rythme
• Moteur graphique qui date
• Trop dirigiste sur une bonne partie du titre

En résumé...

À mon avis

Le final que mérite la saga

Falcom au travers de The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel IV, offre le final que mérite la saga. Bien que moins surprenant et plus dirigiste dans sa globalité que son prédécesseur, il offre tout de même une grande aventure.

A propos cedangelus

Juste un joueur comme un autre, passionné de jeux-vidéo !

Voir aussi...

Le million pour OUTWARD !

Koch Media est heureux d’annoncer qu’OUTWARD, ce jeu d’aventure et d’exploration coopératif, développé par Nine Dots Studio, …

Concours : gagnez le jeu “Super Mario 3D All-Stars” sur Nintendo Switch

Le mois de décembre est celui de Noël et des cadeaux ! Si nous avons …

Avis – Ecran Samsung Odyssey G9

Dans le petit univers des écrans dédiés au gaming, Samsung livre l’Odyssey G9, un modèle …

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par cedangelus, le Il y a 1 mois.
Vous lisez 0 fil de discussion
Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Test – The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel IV
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :