Home / Tests Techno / Avis / Avis – PlayStation 5

Avis – PlayStation 5

Alors que la PlayStation 5 arrive cette semaine, nous avons déjà pu mettre la main dessus depuis deux semaines. Retour sur les premières impressions de cette grande console de salon de nouvelle génération.

  • Avis
  • Fiche technique

Une taille généreuse

Fraîchement déballée, ce qui surprend, hormis son design noir et blanc tout en courbes, c’est sa taille. Si la PS4, chez nous, se casait parfaitement à la verticale sous la TV dans le meuble dédié, la PS5 s’avère tellement grande qu’elle n’y passe plus ! Heureusement, le socle fourni permet de l’installer à l’horizontale comme à la verticale. Prestement mise en route après y avoir connecté la prise d’alimentation et le câble HDMI fourni, on se retrouve propulsé dans cette nouvelle génération tant attendue.

On prend alors le contrôle de la console via la nouvelle manette. Cette dernière, qui ressemble fort à la DualShock de la PS4, inclut un nouveau moteur de vibration, y compris dans ses gâchettes. Mais rien de dépaysant en soit, on est en terrain connu. Terrain connu à peine retouché également en ce qui concerne la mise en route de la console, puisqu’il suffit de suivre les instructions à l’écran, permettant au passage de récupérer les sauvegardes de la PS4, puisque les jeux PS4 sont majoritairement compatibles avec la dernière-née de Sony. On a ici le choix entre une connexion câblée entre les deux machines ou laisser faire la synchronisation du Cloud, pour ceux qui disposent du PlayStation Plus. Vient enfin le moment de découvrir l’interface de la nouvelle console, qui propose un beau ravalement de façade en regard de ce que proposait la PlayStation 4. L’accent est ici mis sur le jeu, puisque des sortes de cartes classées proposent de jouer immédiatement. Pour autant, la partie multimédia et ses applications ne disparaissent pas, mais viennent plutôt s’arranger en une sorte de catalogue toujours composé de cartes. Ce subtil changement est d’autant plus réussi que l’on ne doit enfin plus attendre pour que le PlayStation Store ne s’affiche. Tout y est fluide et rapidement affiché. On sent bien que la console est nettement plus rapide, également lorsqu’on est connecté en ligne, et ça, c’est vraiment un bon point.

Du jeu, du jeu, du jeu !

Passé l’aspect découverte de la console et de son interface, on ne souhaite qu’une chose, c’est jouer. Et là, on se rend vraiment compte qu’on est dans une nouvelle génération. Non tant par les graphismes de jeux proposés au lancement, ne tirant pas encore forcément profit de la puissance de la console, mais par les temps d’accès des titres qui est passé à la vitesse supérieure. On lance un titre qui s’affiche quasiment instantanément, tandis que l’on peut en sortir et passer à un autre jeu tout aussi vite. Idem pour retourner sur un jeu déjà lancé, le swap se passant également de manière quasi instantanée. Il semble donc que le nouveau disque SSD de la console au débit très élevé fasse des miracles, et cela apporte sans aucun doute le confort le plus probant de cette nouvelle PlayStation 5. Enfin, derniers mots sur le joypad. Dans des titres comme AstroBot, inclus dans la console à l’achat et qui s’en veut être une vitrine des nouvelles fonctionnalités de la manette, on peut découvrir un moteur de vibrations vraiment amélioré, qui permet de ressentir de manière bluffante les divers environnements de jeu et les interactions manette en main.

Une belle et grande console parée pour l’avenir

Si les titres de lancement, comme Spiderman Miles Morales ou Sackboy sur lesquels nous reviendrons ultérieurement, ne sont là visiblement que pour permettre aux joueurs de patienter avant les grands titres AAA que proposeront bientôt Sony et les éditeurs tiers, le côté hardware et logiciel de la PS5 sont déjà parés pour l’avenir. Restera à chacun de se faire à l’idée que ce gros bébé de 4,5 kilos pour sa version incluant un lecteur Blu-ray 4K et d’une dimension bien supérieure à la PS4 risque de prendre de la place dans le salon, tandis que les titres de lancement ne sont toujours pas légion sur cette PS5 fraîchement débarquée. Mais l’attente se terminant enfin, il y a fort à parier que les joueurs de tous bords ne pourront que craquer pour cette nouvelle console de Sony qui s’avère promise à un brillant avenir.


PlayStation 5
PlayStation 5 All-Digital Edition
CPU– CPU Zen 8 cœurs cadencé à 3,5 GHz (fréquence variable)
– Gravé sur SoC AMD Ryzen 3e génération 7nm
– CPU Zen 8 cœurs cadencé à 3,5 GHz (fréquence variable)
– Gravé sur SoC AMD Ryzen 3e génération 7nm
GPU– AMD RDNA 2 d’une puissance de 10,28 TFLOPS avec Ray Tracing
– Gravé sur SoC AMD Ryzen 3e génération 7nm
– AMD RDNA 2 d’une puissance de 10,28 TFLOPS avec Ray Tracing
– Gravé sur SoC AMD Ryzen 3e génération 7nm
Architecture GPURDNA 2 optimiséRDNA 2 optimisé
Mémoire / Interface16Go GDDR6 / 256-bit16Go GDDR6 / 256-bit
Bande passante mémoire448 Go/s448 Go/s
Stockage interneSSD 825 Go avec contrôleurs mémoire spéciauxSSD 825 Go avec contrôleurs mémoire spéciaux
Bande passante stockage5,5Go/s (Raw), 8-9GB/s (Compressé)5,5Go/s (Raw), 8-9GB/s (Compressé)
Stockage amovibleEmplacement SSD NVMe au format CF CardEmplacement SSD NVMe au format CF Card
Prise en charge stockage externePrise en charge des disques durs externes via USBPrise en charge des disques durs externes via USB
Lecteur optique4K UHD Blu-rayNon

A propos Eric Rivera

Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Disgaea 6: Defiance of Destiny présente son histoire en vidéo !

Disgaea 6: Defiance of Destiny sortira à l’été 2021 sur Nintendo Switch™. De nouvelles fonctionnalités telles que …

« Cap Canaille » de Christophe Gavat

Cette année, le prix du Quai des Orfèvres est revenu à Christophe Gavat pour son …

PIERRE-YVES WALDER REPRENDRA LES RÊNES DU NIFFF DÈS JUILLET 2021

Le comité du Neuchâtel International Fantastique Film Festival (NIFFF) a le plaisir d’annoncer la nomination …

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #249943 Répondre
      Eric Rivera
      Maître des clés

      Alors que la PlayStation 5 arrive cette semaine, nous avons déjà pu mettre la main dessus depuis deux semaines. Retour sur les premières impressions d
      [Lire l’article complet: Avis – PlayStation 5]

Vous lisez 0 fil de discussion
Répondre à: Avis – PlayStation 5
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :