Home / Tests Techno / Avis / Avis – Ecran Samsung Odyssey G9

Avis – Ecran Samsung Odyssey G9

Dans le petit univers des écrans dédiés au gaming, Samsung livre l’Odyssey G9, un modèle de 124 centimètres incurvé qui collectionne les superlatifs techniques. Petit tour d’horizon de ce mastodonte promettant une immersion incomparable.

C’est grand et c’est beau

Il va falloir de la place sur son bureau pour accueillir la dalle VA de 49 pouces (124 cm) très incurvée au rayon réduit de 1 mètre. Cette dernière affiche une définition Dual Quad HD de 5120 x 1440 pixels, soit l’équivalent de deux moniteurs 27 pouces Quad HD. Le tout avec un contraste de 2500 :1, un temps de réponse de 1 ms, des angles de vision de 178° et une fréquence native de 240 Hz. De plus, le G9 est également compatible avec le FreeSync et le G-Sync afin d’offrir une fluidité d’image parfaite. Enfin, le constructeur annonce un pic de luminosité de 1000 cd/m2, ce qui magnifie les contenus HDR. Voilà des superlatifs qui propulsent ce moniteur dans une catégorie où la concurrence n’existe tout bonnement pas, puisqu’il s’agit du seul moniteur de 49 pouces 240 Hz du marché.

Mis à part sa taille démesurée, le Samsung Odyssey G9 est relativement classique de face, si ce n’est son rayon de 1 mètre qui semble encercler l’utilisateur pour l’immerger dans le jeu. Le moniteur est essentiellement composé de plastique noir mat, tant sur les bords de l’écran que pour son imposant pied en forme de Y. Le moniteur propose de nombreux réglages ergonomiques. Il est ainsi possible d’incliner légèrement la dalle entre -3° et +13°, de jouer sur la rotation sur ±15° à gauche et à droite grâce à une rotule, et surtout de régler la hauteur sur 12 cm. L’arrière ne fait pas dans la sobriété puisque si l’avant est majoritairement noir, l’arrière est en plastique blanc brillant. La connectique est orientée vers le bas et le support du pied fait office de passage des câbles. Le moniteur est compatible avec les fixations VESA 100 x 100 grâce à un adaptateur fourni dans la boîte qui peut également servir de fixation murale. Un imposant cache vient masquer toute la connectique. L’arrière fait la part belle au système Infinity Core Lightning qui illumine l’arrière du moniteur. Les couleurs et la fréquence d’allumage sont paramétrables directement depuis les menus du moniteur. Ce système apporte la fameuse touche gaming au moniteur. La connectique se compose de deux entrées DisplayPort 1.4, d’une entrée HDMI 2.0b compatibles HDCP 2.2, d’une sortie casque et de deux ports USB 3.0. Ce moniteur ne dispose pas d’enceintes intégrées. Pour naviguer dans les réglages, Samsung propose la solution du joystick cliquable, qui fait bien son travail puisque permettant de passer par les réglages et raccourcis de manière rapide.

Il faut avoir la carte graphique qui suit !

Installé prestement, on constate qu’il faut tout de même quelques prérequis pour pouvoir profiter pleinement de ce très grand moniteur. A commencer par un bureau d’au moins 160 cm de largeur et de 70 cm de profondeur, de quoi ne pas se retrouver littéralement collé à l’écran et pouvoir profiter de sa définition Dual Quad HD. Autre prérequis, logique également, c’est qu’il faut bénéficier d’une carte graphique récente pour profiter de la résolution native de l’écran et que cela soit utilisable en cours de jeu, puisque c’est là le but recherché. Une GeForce RTX 3080 ou une Radeon RX 6800 ou supérieures sont donc recommandées.

Pour ceux qui souhaiteraient obtenir des réglages au poil, on note qu’il est possible de réaliser une calibration parfaite de l’écran en choisissant le mode sRGB et en baissant la luminosité, histoire d’obtenir des couleurs parfaitement fidèles à celle provenant de la source. Niveau fluidité, le moniteur gère le FeeSync Premium Pro et le G-Sync et offre dans tous les cas une fluidité qui ne souffre pas de problèmes de tearing ni de micro-stuttering grâce aux technologies de synchronisation de la fréquence. Enfin, du côté de la réactivité, le résultat est probant et permet de profiter pleinement des jeux les plus nerveux.

Un excellent écran de gaming immersif

Le bilan pour cet écran de tous les superlatifs est plus que positif. S’il voit tout en grand, il faudra disposer également d’un bureau de taille et d’une carte graphique récente pour en profiter. Mais si ces prérequis sont de la partie, on obtient alors une configuration de gaming superlative qui permet de s’immerger totalement dans les jeux les plus récents avec un confort non négligeable. Reste encore la question du prix, puisqu’on peut le trouver pour moins de CHF 1500 sur le web à l’heure de la rédaction de cet avis.

A propos Eric Rivera

Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Avis – Cyberpunk 2077

Annoncé en 2012 déjà, Cyberpunk 2077 aura été un gros morceau pour CD Projekt Red. …

Gaming, les sorties de la semaine

Qu’il neige ou qu’il vente, les sorties jeux vidéo ne cessent pas pour autant. Petit …

Avis – Que vaut la version next-gen de Ride 4.

Disponible depuis le 6 octobre 2020 sur PlayStation 4, Xbox One et PC, le dernier …

  • Ce sujet contient 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Alexandre, le Il y a 1 mois, 3 semaines.
Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #255706 Répondre
      Eric Rivera
      Maître des clés

      Dans le petit univers des écrans dédiés au gaming, Samsung live l’Odyssey G9, un modèle de 124 centimètres incurvé qui collectionne les superlatifs te
      [Lire l’article complet: Avis – Ecran Samsung Odyssey G9]

    • #256434 Répondre
      Alexandre
      Invité

      Hello j’ai entendu qu’il y avait des problèmes entre le G9 et les rtx 3080 est ce réglé ?

Vous lisez 1 fil de discussion
Répondre à: Avis – Ecran Samsung Odyssey G9
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :