Home / Games / Avis flash – Demon’s Souls sur PS5

Avis flash – Demon’s Souls sur PS5

Seule véritable exclusivité de la PS5 et à la fois remake d’un titre PS3, Demon’s Souls retravaillé par le studio Bluepoint Games est sans aucun doute une pépite à ne pas manquer sur la dernière console de Sony.

Beau à en mourir

Sur chaque nouvelle console, on attend un porte-étendard des capacités de la nouvelle machine. Pour la PS5, on peut dire sans trop se mouiller que cette tâche incombe à Demon’s Souls. Le dernier titre de Bluepoint Games est une vraie tuerie, dans tous les sens du terme.

Vraiment révélé aux plus nombreux par Bloodborne, Hidetaka Miyazaki avait déjà pondu un Demon’s Souls sur PS3. Ici, en cette version PS5 réhaussée en tout point, le travail du studio Bluepoint Games est excellent. On peut d’ailleurs y choisir l’affichage, soit le plus fluide possible en 60 images seconde, soit avec le plus de détails à l’écran.

C’est dans le Nexus que le joueur est lâché, une zone qui relie cinq mondes que l’on peut parcourir dans n’importe quel ordre. Tout d’abord, on tâtonne, puisque le moindre obstacle insurmontable nous fait croire que l’on s’est trompé de chemin. Tout ici est dans le skill et il reste préférable de terminer la première phase de chaque niveau avant de passer aux suivantes si on souhaite un jour voir la fin du jeu. Le level design est toujours aussi piégeux, avec ses recoins obscurs et ses créatures, ses plateformes escarpées ou encore des passages étroits où les affrontements font particulièrement mal. Tout comme les pièces exiguës qui obligent à bien se positionner pour éviter de s’exposer à un contre du boss que l’on y affronte. La caméra, d’ailleurs, peut y poser problème et reste une des principales faiblesses de ce remake.

Pour autant, les habités des « Soulsborne » savent que d’une fois un ennemi bien étudié dans ses paterns, ils sont déjà presque morts. Sauf s’ils attaquent en masse, ce qui devient nettement plus stressant. Les boss eux, s’ils sont coriaces, ne sont que les prémices de ceux rencontrés dans les Dark Souls, des années plus tard, et le délire en combat peut se passer les deux pieds sur la table sans trop morfler. On pourra toujours éviter les coups, tout en pensant que le poids de l’inventaire impacte sur le contrôle du personnage. Il faudra également prendre garde à la jauge d’endurance qui demande de doser chaque effort, surtout si on manipule une arme lourde. C’est là qu’il devient essentiel de se pencher sur les différentes statistiques pour obtenir le meilleur équilibre entre les caractéristiques du héros et son arsenal.

Autre paramètre à surveiller, la Tendance des Mondes. Selon les actions menées par le joueur ou la communauté en ligne, le monde dans lequel on se trouve basculera vers le bien ou le mal. Ce qui implique un jeu plus ou moins facile, mais proposant des items de valeur moindre. Il faudra également se familiariser avec le fait de n’avoir qu’une demi barre de HP, sous forme spectrale, quand on se fait malmener. Heureusement, il existe des moyens de regagner l’intégralité de ses points de vie, et son enveloppe charnelle du même coup, en battant un boss ou en consommant une pierre d’yeux éphémères. Ceux qui surmonteront toute cette douleur seront parés pour le reste du titre.

Un classique à parcourir

Un petit mot tout de même en ce qui concerne le choix de la classe dans laquelle on souhaite parcourir l’aventure. Sans être exhaustif, sachez que cette étape détermine la manière dont on va appréhender les événements. En étant plus costaud, on aura naturellement besoin de moins de coups pour abattre un adversaire, tandis qu’avec une endurance solide, a n’hésitera pas à porter un coup de plus. La capacité à transporter un équipement lourd sans être gêné dans ses mouvements est également un paramètre à prendre en compte. Mais rien ne reste figé, puisqu’il est toujours possible d’améliorer ses stats. Mais il reste cependant prépondérant d’opter pour un profil collant a futur style de jeu. De plus, si vraiment les choses se corsent, rien n’empêche de s’adresser aux forgerons pour booster les armes.

Enfin, et puisque l’on parle ici d’un jeu exclusif à la PS5, on notera que l’on s’attendait à une meilleure exploitation de la manette DualSense. On ne peut affirmer que les gâchettes adaptatives, par exemple, soient vraiment mises à contribution. Tout au plus lorsque l’on utilise un arc, mais rien de bien folichon. D’accord, le haut-parleur de la manette s’active pour se mêler aux sons de l’écran, mais rien de fou non plus. Par contre, les vibrations, lorsque l’on percute un mur avec notre arme, quand on fait une roulade, lorsque l’on embrase notre épée ou encore lorsque l’on fait une roulade, sont bien présentes et bien rendues. De plus, grâce à la rapidité du SSD, on n’a pas à attendre trop longtemps entre chaque mort. Enfin, le multijoueur est tout ce qu’il y a de plus classique, avec des fonctionnalités asynchrones qui se matérialisent par des taches de sang. Elles permettent de voir où sont morts les autres joueurs et donc de mieux anticiper les embuscades. Le plus sympathique restant tout de même de s’entourer d’autres joueurs d’aventure, une escouade pouvant accueillir jusqu’à six joueurs.

Vous l’aurez compris, Demon’s Souls est un excellent titre, un peu moins punitif que ses descendants, et qui se prête bien à la découverte de l’univers des « SoulsBlood ». Un titre à ne pas manquer sur la PS5, dont il tire bien parti.

A propos Eric Rivera

Tombé dedans tout petit, à l'époque du C64 et de l'Amiga, tandis que l'informatique grand public avait encore une image médiocre, je me suis accroché. La passion aidant, je me suis retrouvé à rédiger pour divers médias, au travers de piges en plus de feu Start2Play. Mais je ne néglige en rien le monde réel, une poignée de main et une vraie discussion, en buvant un verre, s'avérant toujours plus conviviale que n'importe quelle alternative cybernétique. Ici, je m'occupe essentiellement de la partie technique du site, mais certaines sources, que nous garderons sous couvert, affirment que j'officie comme rédacteur en chef. Personnellement, je n'y crois pas...

Voir aussi...

Gaming, les sorties de la semaine

Voilà une nouvelle semaine de sorties qui se profile. On fait le point!

Test – MXGP 2020 – The Official Motocross Videogame

Sorti timidement le 16 décembre sur PlayStation 4, Xbox one et PC, Milestone propose sa …

Blade & Soul célèbre son cinquième anniversaire

Des événements en jeu et un PC Alienware à gagner NCSOFT West annonce le cinquième …

  • Ce sujet contient 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Polo, le Il y a 1 semaine, 6 jours.
Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #268938 Répondre
      Eric Rivera
      Maître des clés

      Seule véritable exclusivité de la PS5 et à la fois remake d’un titre PS3, Demon’s Souls retravaillé par le studio Bluepoint Games est sans aucun doute
      [Lire l’article complet: Avis flash – Demon’s Souls sur PS5]

    • #269015 Répondre
      Polo
      Invité

      Excellent remake! À faire absolument sur sa nouvelle ps5.
      Merci pour le test rafraîchissant 😉

Vous lisez 1 fil de discussion
Répondre à: Avis flash – Demon’s Souls sur PS5
Vos informations:




%d blogueurs aiment cette page :