Home / Littérature / « Rosine, une criminelle ordinaire » de Sandrine Cohen

« Rosine, une criminelle ordinaire » de Sandrine Cohen

Le thème de la mère criminelle est au cœur de plusieurs romans récemment parus.

L’un d’eux, fort remarquable et très remarqué, est « Rosine, une criminelle ordinaire » de Sandrine Cohen, comédienne, scénariste et réalisatrice.

6 juin 2018 : Rosine, comme tous les soirs donne le bain à ses deux filles, Manon et Chloé, six et quatre ans. Sauf que ce soir-là ne sera pas comme les autres. Divorcée, elle vient de rencontrer Nicolas, de dix ans son cadet. Elle lui a proposé d’emménager chez elle. Mais il hésite et lui a demandé un temps de réflexion. Ce soir-là tout bascule dans le monde de Rosine. Elle maintient la tête de ses filles sous l’eau jusqu’à ce que la vie s’échappe des deux petits corps. Quand Nicolas monte voir ce qui se passe, inquiet du silence, il trouve Rosine en train de bercer les corps de Manon et Chloé.

Comment une mère aussi aimante que Rosine a-t-elle pu en venir à cette extrémité ? C’est ce que va chercher à comprendre Clélia, enquêtrice de personnalité auprès des tribunaux. Ingérable mais brillante, cette dernière va tenter de trouver ce qui dans la vie de Rosine a rendu possible ce passage à l’acte que rien ne laissait prévoir. Elle va aller voir cette mère criminelle à l’hôpital, puis en prison. Elle échangera avec les proches de Rosine, ses amies, ses collègues, son père qui la rejette suite au crime monstrueux de ses deux petites-filles, Nicolas, son compagnon, mais aussi Christophe, son ex-mari. Afin de mieux se pénétrer de l’univers de Rosine, l’enquêtrice, volontiers transgressive, n’hésitera pas à briser les scellés de l’appartement afin d’explorer l’intérieur à la recherche d’un signe quelconque. On suit avec intérêt les réflexions intérieures de Clélia lorsqu’elle écoute Rosine ou son entourage. On plonge avec Clélia dans la psyché de Rosine. On assiste aux auditions de celle-ci, mais aussi à son procès. La plaidoirie et le réquisitoire constituent de véritables morceaux d’anthologie. La formule « juger c’est comprendre » prend ici tout son sens. A la fois récit psychologique, judiciaire et polar, ce premier roman de Sandrine Cohen est une véritable réussite ! Un livre coup de cœur ! Une histoire coup de poing dont on ressort complètement essoré !

Sandrine Cohen

A propos Alexia Cerutti

Rédiger des piges pour s2p, me permet de conjuguer ma passion pour le cinéma et mon goût pour l'écriture. Je collabore ainsi aux rubriques "films/DVD" et "Au cinéma". Mon genre de prédilection est le polar. Côté réalisateurs, mes préférés sont Woody Allen et Pedro Almodovar. Je suis aussi accro aux séries TV et j'adore enchaîner les épisodes durant des heures. Comme loisirs, j'apprécie aussi beaucoup la lecture, en particulier de polars, et les grandes balades.

Voir aussi...

VIVEZ VOTRE PASSION INTENSÉMENT DANS F1 2021

VIVEZ VOTRE PASSION INTENSÉMENT DANS F1® 2021, UNE EXPÉRIENCE NOUVELLE GÉNÉRATION DE CODEMASTERS® Codemasters® et Electronic …

Wasteland 3 présente son tout premier DLC : The Battle of Steeltown !

Deep Silver et InXile Entertainment, le studio dirigé par Brian Fargo, le fondateur d’Interplay et co-createur …

COLLABORATION ENTRE POKÉMON GO ET NEW POKÉMON SNAP : LA CÉLÉBRATION DE NEW POKÉMON SNAP

À partir du 29 avril, les joueurs pourront participer à un évènement spécial : la rencontre entre New Pokémon Snap et Pokémon GO. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.