Home / Au cinéma / FANTASTIQUE 20 20 20 : LE NIFFF HABITE LES ÉCRANS DE LA CINÉMATHÈQUE SUISSE DÈS DEMAIN

FANTASTIQUE 20 20 20 : LE NIFFF HABITE LES ÉCRANS DE LA CINÉMATHÈQUE SUISSE DÈS DEMAIN

Pour célébrer sa 20e édition (2 au 10 juillet), le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) s’associe à la Cinémathèque suisse dans le cadre de son programme anniversaire itinérant Fantastique 20 20 20. Ce projet nomade, durement perturbé par la situation sanitaire, reprend enfin sa route pour faire escale à Lausanne. Un programme de 13 titres phares qui invite à revenir sur 20 ans de cinéma fantastique en investiguant les contours de son évolution au travers de cinéastes qui ont marqué son histoire : Quentin Tarantino, Lars von Trier, Lynn Ramsay, Takeshi Kitano, Park Chan-wook, Lisa Brühlmann.

Le programme « NIFFF : 20 ans de cinéma fantastique » à la Cinémathèque suisse se tiendra du 21 au 30 avril. Il s’ouvrira avec ZATŌICHI du Japonais Takeshi Kitano (21.04, 21h) et se clôturera avec MELANCHOLIA de Lars von Trier (30.04, 21h).

UN CYCLE SUR 20 ANS DE MUTATIONS DU FANTASTIQUE

Depuis la création du NIFFF en 2000, le fantastique a connu de nombreuses mutations.

Historiquement relégué en arrière-plan et dévolu à un public de niche, il est devenu un incubateur essentiel dans les productions audiovisuelles. Des blockbusters super-héroïques à des films plus indépendants, tout en passant par les séries et le contenu des plateformes de streaming, le fantastique ne cesse d’infuser les imaginaires contemporains.
Le programme présenté à la Cinémathèque suisse propose de se pencher sur une double évolution, en reflétant les transformations du genre sur ces deux dernières décennies, tout en revenant sur des cinéastes, des courants et des pays qui ont marqué le fantastique autant que le NIFFF.

13 TITRES POUR PRÉSENTER LA RICHESSE D’UN GENRE PROTÉIFORME

Le programme explorera entre autres le cinéma horrifique espagnol ([•REC], EL ORFANATO), dont le
succès et l’influence ont largement dépassé les frontières nationales, mais aussi les films de cinéastes
clés tels que Lars von Trier (MELANCHOLIA), Quentin Tarantino (DEATH PROOF), Lynn Ramsay
(WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN), Park Chan-wook (OLD BOY) qui ont alimenté et étayé l’imagerie
d’un genre très codifié. Élaboré en marge de la 20e édition du NIFFF, la sélection invite à investiguer
une double trajectoire : d’une part celle d’un festival ayant connu en deux décennies une ascension
fulgurante, d’autre part celle d’un genre ayant joui d’une présence exponentielle. Un changement de
paradigme qui semble aujourd’hui certifié par les couronnements de THE SHAPE OF WATER aux Oscars
et de BLUE MY MIND aux Quartz helvétiques.


«Même si le fantastique jouit désormais d’une belle démocratisation, il ne s’est pas encore complètement
affranchi de certains préjugés. Raison de plus pour le NIFFF de poursuivre sa mission de curateur, de
valoriser un genre et son histoire, mais aussi de sonder ses perspectives futures. La pandémie que
nous traversons l’aura explicité plus que jamais : par le miroir qu’il peut tendre, le fantastique reflète
et déforme notre société, nos peurs, et nous invite à nous questionner. Il est le catalyseur de notre
subconscient. »
— Loïc Valceschini, Directeur artistique du NIFFF

Découvrez la sélection sur le site Internet du NIFFF

A propos Communiqués

Voir aussi...

Soucis techniques…

Comme vous l’avez sans doute remarqué, nous faisons face à quelques soucis techniques depuis quelques …

Disciples: Liberation offre un premier aperçu de son gameplay

L’éditeur Kalypso Media et le développeur Frima Studio dévoilent un trailer de gameplay pour Disciples: Liberation, un tout nouveau RPG …

Prime Matter et Massive Work Studio signent un accord d’édition mondial pour Dolmen

Prime Matter et Massive Work Studio s’associent pour la sortie de Dolmen, un action-RPG à la troisième personne se …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.