Home / Games / Test – R-type Final 2

Test – R-type Final 2


Notice: Undefined index: taq_review_total in /home/clients/2b0ad270a050f78993fb9b100b9f8fdc/web/wordpress/wp-content/plugins/taqyeem/taqyeem.php on line 90

L’attente fut longue, 18 ans après la sortie du dernier épisode canonique de la franchise R-Type sur PlayStation 2 en 2003, R-Type Final 2 vient enfin clôturer une nouvelle étape. Après 2 campagnes Kickstarter qui furent un succès, est-ce que le projet est à la hauteur des attentes des joueurs dans ce monde vidéoludique particulièrement strict, dans lequel ce type de production n’a plus vraiment sa place aux yeux du grand public.

  • Test
  • Fiche

Quel plaisir de retrouver cette licence qui à su bercer l’enfance de beaucoup d’entre nous, avant de s’éteindre face à une mutation de l’industrie. Le High Score, la difficulté, le monde arcade, voilà ce à quoi se résumait l’âge d’or du jeu vidéo dont faisait grandement partie R-Type pour ne citer que lui. 

Pour les plus jeunes, R-Type est un shoot’em up à défilement horizontal,  ce qu’il y a de plus classique, avec son univers et ses mécaniques uniques qui font de lui un incontournable dans le domaine. La terre est envahie par des extraterrestres et nous sommes le seul, au commande de notre vaisseau à pouvoir sauver l’humanité d’une extinction totale. Et c’est à peut prêt tout en ce qui concerne l’histoire principale du titre. Alors en général pour ce type de production et particulièrement R-Type il ne faut pas s’attendre à grand chose à ce niveau, ce qui fait sa force c’est son gameplay et le plaisir qu’il procure en jeu. Ceci dit, en 2021 et au vu le l’engouement autour de la franchise, les développeurs auraient pu faire un effort sur ce point. Pas forcément un reboot point de vue histoire mais quelque chose qui tienne un peu plus la route et coller plus au standard actuel et permettre une meilleur immersion dans l’univers. L’histoire se résume rapidement par une vidéo lambda au début de parcours qu’on peut rapidement couper, tant par son intérêt que par son apport inexistant.

Bref vous l’aurez compris tout l’intérêt passe par son gameplay. Ce que les développeurs ont particulièrement soigné en gardant tout l’aspect de l’époque. La prise en main est rapide et efficace, le titre répond au droigt et à l’œil et ne souffre d’aucuns ralentissements malgré l’action presente à l’écran. R-Type Final 2 reprend donc les codes de l’époque mais également l’expérience proposé et c’est peut être ce qui risque de pêcher pour beaucoup. Bien que les différents niveaux sont tous uniques et variés avec un bestiarie particulièrement complet, on termine assez rapidement chaque niveau et l’aventure dans son ensemble. Ici le but est de toujours repousser ses limites grâce notamment au différents modes de difficulté afin d’établir le meilleur score et d’être le meilleur R-Typer du monde. Malheureusement, aujourd’hui, cette approche ne risque pas de tenir en haleine bien longtemps les joueurs, ce même en jouant sur la fibre nostalgique, et au vu de son prix d’achat élevé sur les différents stores.

Il reste tout de même le musée R, dans lequel il est possible de débloquer de nombreux vaisseau et ou variante de ceux qui existe déjà, comme par exemple, le R-9A2 Delta et bien d’autre. Il existe en tout 99 possibilités, qu’il faut débloquer avec les divers ressources acquises en terminant les différents niveaux du jeu. Dans le même esprit, il est également possible de personnaliser son vaisseau ainsi que son pilote et sa fiche personnelle. Et la question est pourquoi cette possibilité ? Puisque le titre ne propose en tout en cas pour l’heure aucun aspect multijoueurs.

Petit bémol tout de même, si l’ambiance, l’univers et le plaisir de jeu reste intact et inégalé depuis toutes ses années, le titre propose des graphismes qui font certes le boulot mais restent globalement limités au vu des productions actuelles. Alors oui les effets de lumière viennent caresser notre rétine mais n’offrent rien de vraiment extraordinaire et il en va de même pour la bande son, en retrait, voir timide pour une ambiance électro. Bien entendu, il faut savoir prendre du recul et se dire qu’il difficile de relancer de genre de production aujourd’hui, mais dans l’ensemble et surtout pour fédérer de nouveaux joueurs, les développeurs auraient pu faire mieux sur certains aspects.

Genre : Shoot’em up

Éditeur : Nis America

Pegi/Âge : 3

Sortie : 30 avril 2021

Plateforme : Xbox One / Series X/S, PlayStation 4/5, Nintendo Switch, PC

Testé sur : PlayStation 5

[/tab] [/tab]
• R-Type !
• Niveaux Variés et uniques
• Prise en main rapide
• Bonne sensation
• Différents modes de difficulté pour un plaisir inégalé
• Le musée R
• Très court
• Son prix et déjà des DlCs
• La bande son en retrait
• Coincé dans le passé

À mon avis

Coincé dans le passé

R-Type Final 2 renait de ses cendres et fait un bond du passé pour nous offrir une nouvelle fois un plaisir de jeu presque perdu de nos jours. Le Studio Granzella à réussi à garder intact l'expérience et c'est un vrai régal de pouvoir relancer une partie. Mais malheureusement le titre n'a pas su traverser les âges et s'adapter comme ce fut le cas pour street of Rage 4, et garde ses mécaniques datés, qui plaisent certe au nostalgique mais ne fera pas forcément mouche aujourd'hui surtout au vu du prix proposé avec un season pass déjà disponible.

A propos cedangelus

Juste un joueur comme un autre, passionné de jeux-vidéo !

Voir aussi...

Avis – Huawei FreeBuds 4i

Huawei nous propose de nouveaux intras sans fil dans la famille de ses Freebuds, les …

Gaming, les sorties de la semaine

Tandis que les beaux jours tardent à revenir, on se replonge dans une nouvelle semaine …

Shadow Warrior 3 se dévoile dans une troisième vidéo de gameplay intitulée “Motoko’s Thunderdome”

Le talentueux groupe de nerds de Flying Wild Hog et les pitres de Devolver Digital dévoilent une nouvelle vidéo …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.