Les SSD bientôt aussi accessibles que les disques durs mécaniques

Taggé: , , , ,

Vous lisez 4 fils de discussion
  • Auteur
    Articles
    • #75155 Répondre
      Eric RiveraEric Rivera
      Maître des clés

      Les SSD, ces disques durs sans parties mécaniques, sont toujours plus attractifs. Entre performances au top et prix en chute libre, ils sont en train
      [Lire l’article complet: Les SSD bientôt aussi accessibles que les disques durs mécaniques]

    • #75156 Répondre
      Sylvain
      Invité

      Effectivement les prix deviennent attractifs en SSD, mais il faut comprendre quelquechose d’important sur le sujet et la conclusion suivante:

      Le SSD ou disque flash ne va pas remplacer ou enterrer le disque dur mécanique. Il faut revenir au fonctionnement du SSD pour comprendre.
      J’avais d’ailleurs fait un post sur le sujet avec un lien sur une étude du futur des mémoires NAND.

      Quel futur pour les mémoires flash ou Nand?

      Plus la capacité d’un SSD augment et son prix reste raisonnable plus sa durée de vie décroît. Et on parle de facteurs énormes.
      Les fameux disques 256Go à 60 US$ sont fait avec de la mémoire TLC, la mois cher….

      Si on parle de mémoire SLC (la plus cher) on peut écrire 100 000 fois par cellules. Pour une mémoire MLC (donc moins cher mais proposant plus de mémoire pour un même espace physique) on passe à 10 000 cycle écriture/effacement par cellules….C’est un facteur 10…

      Si on parle maintenant de mémoires TLC, donc encore plus de densité….on passe à 5000 cycles par cellules. Donc un SSD qui est mort dans 1an et demi….

      Un SSD digne de ce nom de 256Go serait fait de mémoire SLC, donc une durée de vie correcte, une taille assez importante physiquement…mais si vous cherchez le prix, vous allez voir qu’on est loin du disque dur…..

    • #75158 Répondre
      Jean-Marc
      Invité

      Ne soyez pas si négatif Sylvain, car même avec 5000 cycles par cellules, les algorithmes d’écriture sont fait pour que les données “”voyagent”” partout sur le disque, au contraire d’un disque dur mécanique où l’on écrit toujours au même endroit les données d’un même fichier, avec un SDD, ce n’est pas le cas.
      Les fabricants ne peuvent pas se permettre de donner des garanties de 2 ans (obligatoire) et prendre le risque qu’un disque SSD lâche après 1 an et demi.
      Avec ces algorithmes d’écriture complexe, un disque SSD tiendra 10 ans sans problème.
      La société suisse genevoise Infomaniak ( https://www.infomaniak.ch/ ) spécialisée dans l’hébergement de site internet passe l’entier de ses disques en SSD.
      Voir l’article ici https://news.infomaniak.com/infomaniak-passe-au-ssd-performance-durabilite/

    • #75159 Répondre
      Sylvain
      Invité

      Effectivement je suis peut être un peu négatif. L’avenir nous dira ce qui se passe vraiment 🙂

      Les serveurs en SSD ont un certain sens. Le problème est juste financier et dans l’amortissement puisque je parle finalement de problème de durée de vie. J’imagine que ça doit se retrouver sur les prix de leur hosting… Je ne pense pas que ça sera une stratégie si répandue…à suivre et l’accasion d’écrire de bons articles comme vous le faites. 🙂

    • #75160 Répondre
      Eric RiveraEric Rivera
      Maître des clés

      À mon avis, la durée de vie des SSD actuels est supérieure à celle du renouvellement d’un PC. Reste que quel que soit le moyen de stockage, il faut toujours impérativement sauvegarder ses données. Un bon petit NAS avec 2 disques en RAID, et on est peinards. Après, pour les hébergeurs, s’ils le font, c’est que c’est rentable. Pas forcément sur le hardware, mais sans doute sur la consommation. Et on pourrait y ajouter la climatisation des racks en mutualisé, un SSD chauffant généralement mois… Mais oui, ça reste une histoire à suivre…

Vous lisez 4 fils de discussion
Répondre à: Les SSD bientôt aussi accessibles que les disques durs mécaniques
Vos informations:




Annuler